Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Divers > Informatique > Facebook et vie privée

Facebook et vie privée

Ecrit le 28 mars 2018

 Pile à bouc !

Facebook « a été conçu pour rapprocher les gens », se vantait encore en janvier le jeune milliardaire qui a fondé l’entreprise il y a 14 ans. Aujourd’hui, les critiques se déchaînent contre le groupe et son patron depuis que la société britannique Cambridge Analytica (CA) est accusée d’avoir récupéré à leur insu les données de 50 millions d’utilisateurs du réseau social et de les avoir utilisées pour favoriser l’élection de Donald Trump. A la suite de ce scandale, certains utilisateurs de la pile-à-bouc ont téléchargé leur historique conservé par le « réseau social ». Une opération facile à réaliser, grâce à laquelle il est possible de récupérer l’intégralité de ses photos postées, les coordonnées de ses amis, ses messages, mais également les publicités sur lesquelles on a cliqué. Il a eu la surprise de constater que Facebook conserve également la trace d’appels téléphoniques (passés en dehors de l’application) et de SMS. Des éléments qui ne sont pourtant pas mentionnés sur la page du site dédiée au sujet. On n’échappe pas à Facebook !


Ecrit le 17 octobre 2018

  Piratage facebook

Vous avez un compte facebook, une faille de sécurité a permis à des hackers de pirater quelque 15 millions d’utilisateurs Facebook et de s’emparer de leurs données personnelles. Est-ce votre cas ? Pour le savoir, vous pouvez aller sur le site :
https://www.facebook.com/help/securitynotice?ref=sec
sauf qu’il est en anglais ….

Ecrit le 19 décembre 2018

 Facebook et vos pĥotos perso

Soyez toujours prudents quand vous mettez vos photos sur internet. Dans un communiqué du 15/12 Facebook explique : « Lorsqu’une personne autorise une application à accéder à ses photos sur Facebook, nous ne lui accordons généralement accès qu’aux photos que les utilisateurs partagent sur leur timeline. Dans ce cas, le bogue donnait potentiellement l’accès à d’autres photos et même aux photos que les gens ont téléchargées sur Facebook, mais ont choisi de ne pas poster. Par exemple, si une personne télécharge une photo sur Facebook, mais décide au final de ne pas la publier (peut-être parce qu’elle a perdu sa connexion à Internet ou qu’elle est allée en salle de réunion), nous conservons une copie de cette photo pendant trois jours afin que la personne puisse compléter son message et publier sa photo à son retour.

Actuellement, nous pensons que cela pourrait avoir affecté jusqu’à 6,8 millions d’utilisateurs. Nous sommes désolés que ce soit arrivé ».

Cela a pu se passer pendant 12 jours entre le 13 et le 25 septembre 2018. Facebook pourrait être condamné à une amende de l’ordre du milliard d’euros : un organisme européen de réglementation a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la société pour violation de la protection de la vie privée des utilisateurs.