Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Transports, routes, SNCF > SNCF Nantes-Châteaubriant : c’est lancé

SNCF Nantes-Châteaubriant : c’est lancé

Ecrit le 8 juillet 2009

 Le tram-train sur les rails

La réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant se concrétise et son empreinte physique commence à se dessiner sur le territoire :
– avancement des travaux de construction de l’atelier de maintenance de Doulon pour les matériels trams-trains, eux-mêmes en cours de fabrication,
– opérations de débroussaillage dans les prochaines semaines pour la future réhabilitation de la voie ferrée,
– enfin réouverture des gares et des points d’arrêts dans quelques mois.

Cette réouverture de ligne, et son exploitation exclusive par du matériel tram–train, constitue à l’évidence une opération de développement durable : elle permettra d’améliorer les déplacements sur le nord du département en proposant une alternative crédible à l’utilisation de la voiture particulière - et contribuera au dynamisme et à l’attractivité du Pays de Châteaubriant  .


Note du 11 juillet 2009

 Réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant : c’est parti !

L’adoption de la convention de financement signe le lancement des travaux

JPEG - 66.4 ko
SNCF Nantes-Châteaubriant

Après les études, l’enquête publique, les déclarations de projets, le chantier de réouverture de la ligne Nantes-Châteaubriant entre dans sa phase concrète et finale : le lancement des travaux.

Et cela, grâce au feu vert budgétaire : la convention de financement de la phase de réalisation signée en juin dernier par l’Etat, la Région, le Département de Loire-Atlantique, Nantes Métropole, RFF et la SNCF, pour le lancement des travaux de ce chantier unique en France qui accueillera ses premiers voyageurs en tram-trains en 2011 entre Nantes et Nort-sur-Erdre et fin 2012 jusqu’à Châteaubriant.

L’enveloppe globale des travaux de réouverture de la ligne est de 194,59 M€ (hors études) répartie de la façon suivante entre les partenaires :

– Région 60,78 M€ soit 31,2 %

– Département 52,56 M€ soit 27 %

– Etat 35,3 M€ soit 18,1 %

– Nantes Métropole 19,93 M€ soit 10,2 %

– FEDER 21 M€ soit 10,8 %

– SNCF 5,02 M€ soit 2,6 %

A ce montant global, il faut ajouter l’acquisition par la Région seule des 11 trams-trains qui circuleront sur Nantes-Châteaubriant pour un montant de 44 M€, ce qui porte l’engagement global de la Région à plus de 104 M€.

JPEG - 39.4 ko
Réouverture ligne
Nantes-Châteaubriant

Par ailleurs, plusieurs aménagements nécessaires à cette nouvelle ligne ont d’ores et déjà été engagés :

– l’atelier de maintenance des trams-trains de Doulon à Nantes (8,8 M€ - achevé en janvier 2010) ;

– la réalisation des infrastructures ferroviaires nécessaires à l’atelier de maintenance de Doulon à Nantes (4,4 M€ - achevées en janvier 2010) ;

– la réalisation des voies trams-trains 54 et 55 en gare de Nantes (9,6 M€ - achevées en décembre 2010).

 Un projet d’envergure pour une alternative crédible à la voiture pour 2011

La ligne Nantes-Châteaubriant, c’est :

– Un tracé de 64 km, 23 aller-retour quotidiens jusqu’à Sucé sur Erdre, 16 jusqu’à Nort sur Erdre et 7 jusqu’à Châteaubriant

– 7 communes avec au moins une gare/station : Nantes, La Chapelle-sur-Erdre, Sucé-sur-Erdre, Nort-sur-Erdre, Abbaretz, Issé, et Châteaubriant et au total 11 arrêts

– le choix d’un tram-train électrique, de la gare de Nantes à celle de Châteaubriant (correspondances possibles entre ligne ferroviaire et lignes de tramway, de bus, et de cars départementaux).

Comme le soulignait le président de la Commission d’enquête publique en 2008, « le choix du tram-train répond aux besoins de l’ensemble de la population pour diminuer les difficultés d’accès à l’agglomération nantaise […], [qu’] il répond à un souhait de développement durable régional […] par une diminution de la pollution et des accidents de la route participant ainsi à une augmentation de la sécurité routière. Le tram train est accessible à tous dont les personnes à mobilité réduite et pourra être emprunté par le plus grand nombre grâce à sa desserte fine aux arrêts fréquents ce qui n’aurait pas été possible avec un TER ».

PDF - 276.8 ko
Tram-t
Nantes-Châteaubriant

Contact presse : Laurence Guimard - 02 28 20 60 61 – 06 83 50 10 83 - laurence.guimard@paysdelaloire.fr

 Les étapes en bref …

– Décembre 1877 : ouverture de la ligne

– 31 mai 1980 : fermeture de la ligne aux voyageurs (maintien du transport fret – actuellement Nantes-La Chapelle sur Erdre)

– 22 mai au 30 juin 2006 : concertation publique préalable lancée par la Région avec la SNCF et RFF

– Septembre 2007 : approation par les partenaires des études de l’avant-projet

– 10 décembre 2007 : approbation du Dossier Préliminaire de Sécurité (DPS) par l’Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire (EPSF)

– 9 juin au 10 juillet 2008 : enquête publique

– 5 août 2008 : avis favorable de la commission d’enquête publique

– novembre 2008 : déclarations de projet par RFF (le 13) et la SNCF (le 17)

– fin décembre 2008 : début des travaux de l’atelier de maintenance des tram-trains à Nantes-Doulon

– 29 avril 2009 : approbation ministérielle de l’avant-projet

– 18 juin 2009 : signature de la convention de financement des travaux

– Fin août–début sept.2009 : début des travaux sur la ligne (débroussaillage, relevés topographiques et géotechniques…)

– 2010 - 2011 - 2012 : travaux de rénovation de la voie (ballast, traverses, rails, signalisation, double voie et voies d’évitement) et d’électrification

– septembre 2011 : mise en service de la ligne sur Nantes - Nort-sur-Erdre

– décembre 2012 : mise en service de la ligne Nort-sur-Erdre - Châteaubriant.

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x9vr1n_ligne-nanteschateaubriant-le-chanti_news

Note du 15 mars 2013 : le tram-train n’est pas encore en service. Fin 2013 ?