Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Petites communes et grands projets

Petites communes et grands projets

  Sommaire  

Ecrit le 23 janvier 2019

La cérémonie des vœux à la population est toujours bien suivie par les habitants.
1200 personnes à Châteaubriant, et beaucoup moins bien sûr dans les petites communes où, en revanche, on vient en famille avec les enfants.

On ne reviendra pas sur le bilan dressé par le maire de Châteaubriant, toujours très positif évidemment. Si positif, si enthousiasmant, avec de si belles réalisations, de si bonnes animations et une si faible pression fiscale (aux dires du maire) qu’on se demande pourquoi la commune perd des habitants ! Mais, de cela le maire n’en a point parlé. De même qu’il n’a point projeté le film fait par la Com’Com’   : celui-ci est réservé aux petites communes car, à Châteaubriant, on le sait bien, la Com’Com’   et la ville ne font qu’une ! A noter que le maire a dit aux Gilets Jaunes, qui avaient demandé la parole : « pas de politique ici, hein ? » comme si, lui, il ne faisait pas de politique !

 Mouais

A Mouais, petite commune de 384 habitants, le maire Yvan Ménager a évoqué des réalisations de 2018. Par exemple l’échange de parcelles avec la commune voisine du Grand Fougeray. C’est qu’il y a un lieu-dit « La Lamberdais » où la plupart des habitations sont du Grand-Fougeray tandis que trois maisons sont à Mouais, il y a même une maison où certaines pièces sont dans une commune et les autres dans l’autre commune. Cela pose différents problèmes comme le double ramassage scolaire, la double collecte des déchets, la double distribution du courrier, etc. Bref, après écoute des habitants, enquête publique et passage devant le Conseil d’État, le nouveau tracé des deux communes est entré en vigueur le 1er janvier 2019.

Il y a quelques années la commune a acquis « le site du Tertre », un ancien manoir seigneurial que les Anciens appelaient « Le château » : la commune cherche un porteur de projet. Une photo aérienne a été prise avec un drone.

Les artistes du collectif nantais 100 pression , en résidence sur le secteur, ont terminé leur fresque sur un des murs de la ruine du Tertre. Le visage d’un ancien mineur sionnais, tiré d’une vieille photographie, se révèle uniquement aux promeneurs qui empruntent le sentier de randonnée de la commune. Ce sentier est en cours de balisage.

Les travaux de l’école ont pris du retard, mais devraient commencer au printemps 2019. Il s’agit de moderniser, de rendre l’école plus fonctionnelle. Le projet a été élaboré avec les institutrices et des parents d’élèves. La construction de la partie nouvelle sera inspirée de la salle Paill’hôtes en matériaux bio-sourcés : Paille, Bois et Terre. La paille provient d’agriculteurs BIO établis sur le secteur DERVAL/MOUAIS et le bois, quant à lui, est issu des parcelles boisées de la commune. Coût 568 600 € HT  .

Le Conseil Municipal souhaite relancer, en fin d’année 2019, le lotissement du quartier de la Forge, au dessus de la salle polyvalente Paill’hôtes, pour pouvoir accueillir de nouveaux habitants, soit en locatif soit en accession à la propriété. Car la proximité de la route Nantes-Rennes suscite des demandes !


L’adressage des maisons de la commune a été réfléchi avec La Poste. Les plaques individuelles qui seront apposées sur les maisons, ont été réalisées par l’atelier d’Art des Forges de la Hunaudière  , pour 3 118 € H.T. Elles évoquent une goutte … goutte d’eau de la Chère qui traverse la commune, goutte de fonte venue des hauts-fourneaux voisins, clin d’œil à l’histoire …

L’unique bar de la commune, en plein cœur du bourg, est devenu un restaurant Le Picassiette, sous l’égide de Stéphanie Taillandier qui n’a pas tardé à faire connaître la qualité des repas qu’elle propose à partir de produits frais. Un grand ‘plus’ pour cette petite commune rurale !
voir le site picassiette

 Réunion publique

Une réunion publique sera organisée vendredi 25 janvier à 19 h 00 salle de la Mairie avec présentation des nouvelles plaques de numérotation. Trois noms de rue sont susceptibles de changer (rue des Acacias, rue du lavoir, rue de Derval). Le Conseil est à l’écoute de toutes nouvelles suggestions.

Le site internet de la commune :
voir le site mouais.fr