Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Grand-Auverné

Grand-Auverné

Ecrit le 20 janvier 2018

Au Grand-Auverné, 772 habitants, le maire Sébastien Crossouard n’a pas évoqué la perte de population (43 habitants en cinq ans) mais il a fait le point sur 2018, évoquant tout d’abord l’échec de la constitution d’une commune nouvelle, Hermine-en-Mée, avec la commune de La Meilleraye. En effet, suite à la vague de démissions au sein du conseil municipal de La Meilleraye, des élections ont été organisées le 3 juin 2018. La liste menée par Mme Guérin, opposée au projet de commune nouvelle, a obtenu une large majorité. L’arrêté préfectoral de création de la commune nouvelle pris le 28 mars 2018 par Mme la Préfète a été annulé.

A noter que la maire de La Meilleraye n’était pas présente aux vœux, au contraire des maires de Moisdon et Petit-Auverné et de l’ancien maire de La Meilleraye, Michel Moreau, à qui S.Crossouard a rendu hommage. « J’ai beaucoup appris auprès de toi » lui a-t-il dit.

Un parking à l’arrière de la boulangerie, réfection de 10 km de voies communales, réfection des toilettes publiques place St Henri et au stade de foot, travaux de voirie et réseaux rue Bernard du Treuil, ce sont quelques réalisations de 2018 de même que la viabilisation de la rue Tartifume qui permet de proposer des terrains constructibles.

La commune a acheté une longère au lieu-dit Les Vorajoux. La rénovation sera réalisée et financée par l’association « Une Famille Un Toit » pour réaliser quatre logements de 30 à 50 m2 spécialement conçus pour les « séniors » qui habitent des maisons devenues trop grandes et/ou non adaptées. Ces logements leur permettront de garder une vie sociale en étant proche du centre bourg. A l’arrière de cette résidence, une extension du lotissement de la Censive est prévue et proposera de 6 à 7 lots à construire en 2019.

Avec plaisir la commune note l’installation d’un artisan : un carreleur, M. Daudin, en centre-bourg.

La vie est bien tranquille dans une petite commune, mais le maire déplore quand même les dégradations qui ont été commises !

 Habitat partagé

Des parents de jeunes adultes en situation de handicap souhaitent mettre en place un habitat partagé pour ces jeunes adultes, dans le hameau de Villeneuve, situé à Grand-Auverné, où se trouve une résidence spacieuse et disponible qui, après transformation, pourrait accueillir huit à dix locataires avec un service d’accompagnement, afin de permettre à ces personnes en situation de handicap, de vivre en autonomie sans être seules, avec les services
adaptés à leurs besoins et leur projet de vie.

Un financement participatif est proposé car au delà d’un logement personnalisé il s’agit d’aménager des espaces collectifs variés pour les repas, les loisirs/détentes, lecture et multimédia, pour des activités physiques, psychomotrices, relaxation…, ou pour des activités manuelles ou de soins.
voir le site

Le maire a apporté tout son soutien.
Le projet :

voir le site maisonvilleneuve

 L’Asphodèle

La salle municipale du Grand Auverné porte le nom d’asphodèle, une plante vivace qui pousse sur les landes voisines de Moisdon. Elle a une belle histoire, cette plante. Chez les Grecs, les Enfers (encore appelés l’Hadès) ne sont pas le royaume des mauvaises âmes, mais simplement celui des morts. Il est divisé en trois parties : les Champs Elysées, le Pré de l’Asphodèle et le Tartare, où les âmes vont en fonction de leurs bonnes ou mauvaises actions. Le Pré de l’Asphodèle est fait pour ceux qui n’ont fait ni actes vertueux ni crimes.

La tige sèche de l’asphodèle, récoltée à la fin de l’été, possède des qualités mécaniques remarquables. On l’utilisait dans certaines régions pour confectionner des ouvrages de petite vannerie.

L’asphodèle est par ailleurs une excellente plante mellifère ! En savoir plus :
voir le site asphodele

La salle municipale du Grand Auverné s’orne aussi d’une belle clôture en palis de schiste. Les portails sont prévus.

 L’éolien

Il y a un projet d’éoliennes du côté de la ferme de la Coutancière. Le maire a précisé qu’il s’agit d’un projet privé sur des terrains privés, mais cette éventuelle implantation provoque des divisions dans la commune. Les uns disent NON aux éoliennes et des panneaux ont été apposés en de nombreux lieux de la commune.