Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Personnes âgées, retraités > Retraites > Retraités CFDT

Retraités CFDT

Ecrit le 6 février 2019

Les retraités et préretraités CFDT de Châteaubriant et région se sont réunis en Assemblée Générale le 29 janvier 2019. Ils déclarent :

Depuis son élection le Président de la République a fait le choix de ne pas tenir compte des corps intermédiaires (syndicats, associations, collectivités locales) et de gouverner de manière très centralisée. Un certain nombre de décisions en matière sociale et fiscale, auxquelles s’ajoute l’annonce de taxes sur le carburant, sont à l’origine, depuis la mi-novembre 2018, d’un mouvement parfois très violent. Ceux de tous bords qui ont contribué à faire monter la pression au lieu de rechercher l’apaisement portent une large responsabilité dans la situation actuelle.

En réponse à la crise sociale, le gouvernement a présenté un certain nombre de mesures et notamment celle annoncée concernant le 1,7 point de CSG pour une partie des retraités. Elle correspond en partie à une de nos revendications. Nous continuerons à réclamer des compensations à cette hausse de CSG pour les retraités qui restent assujettis.

Pour la CFDT, il est nécessaire d’articuler la démocratie représentative qui a la légitimité de l’élection, la démocratie participative et la démocratie sociale qui permettent de construire les compromis indispensables à toute société.

C’est pour cela qu’en 2019, nous revendiquons :
♦ L’abandon de la sous-indexation des pensions de retraite qui représente une perte considérable de pouvoir d’achat pour l’ensemble des retraités et leur indexation sur les salaires ;
♦ Qu’aucune pension ne soit inférieure au SMIC net pour une carrière complète. Pour la CFDT Retraités, cela implique une revalorisation du minimum contributif.
♦ La suppression de la cotisation maladie de 1 % sur les retraites complémentaires pour que les retraités du secteur privé ne restent pas les seuls contributeurs à l’assurance-maladie ;
♦ Une fiscalité plus juste pour une meilleure redistribution des richesses.
♦ Une amélioration de la prise en charge de la complémentaire santé comme cela avait été promis lorsque les salariés ont obtenu une généralisation de la participation des employeurs au paiement de leurs cotisations.

Les retraités CFDT sont sensibles et engagés face aux enjeux du dérèglement climatique et des menaces sur la biodiversité. Ces enjeux nécessitent un pacte social et économique de la conversion écologique. Il faut construire des solutions durables pour concilier justice sociale et transition écologique.

Les retraités CFDT revendiquent leur place dans la sociét. Ils défendent leur pouvoir d’achat, lourdement attaqué. Mais ils restent intransigeants sur les valeurs de la CFDT et la nécessaire solidarité intergénérationnelle.

De la discussion, il est ressorti que :
► La CFDT est devenue la 1re organisation syndicale du privé et du public en France ! « Nous nous réjouissons de ce succès qui démontre que le travail de proximité paie et que nos positions et nos revendications sont bien reçues par les salariés qui font de plus en plus confiance à la Cfdt. »

► Le gouvernement a cédé sur quelques revendications sans modifier les grandes orientations fiscales et sociales prises depuis les élections présidentielles et législatives. Comme trop souvent, il a fallu de la violence pour ça bouge. «  C’est anormal ».

► La CFDT alerte de longue date sur le mal-être social, l’injustice fiscale, le pouvoir d’achat et les inégalités territoriales. « La crise actuelle est l’expression de ce ras-le-bol dont l’ampleur est accentuée par la récupération politique à l’œuvre à l’extrême droite et l’extrême gauche  ».

Depuis le début de la « crise des gilets jaunes », nous appelons au dialogue et à la construction de solutions concrètes. Le gouvernement a annoncé le lancement d’un débat national. la Cfdt invite à participer aux débats qui seront organisés.