Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Philou > Satan à la main baladeuse...

Satan à la main baladeuse...

Ecrit le 6 mars 2019

fl5 Amis des enfants et de la tarte aux pommes, bonjour !

fl5 Pour le Pape, c’est «  la main du mal  », c’est à dire celle de Satan, qui serait à l’origine des abus sexuels commis par des membres du clergé sur des enfants. Les représentants d’associations de victimes qui réclament des décisions et des changements tangibles de l’Église ont manifesté leur déception car c’est un argument qui tend à innocenter les prêtres ou prélats.

Outre le fait de réveiller de vieilles croyances moyenâgeuses, si c’est Satan qui est la cause de la pédophilie, il n’y a plus de responsabilité humaine ? Ce n’est pas de leur faute puisqu’ils ont été les instruments d’une force démoniaque… on leur donnera l’absolution et le tour est joué ! Ce n’est pas en montrant le diable aux victimes que l’Église en finira avec ses vieux démons.

fl5 L’Académie française a accepté la féminisation des noms de métiers et de fonctions. C’est bien, mais les confusions et bizarreries seront nombreuses : comme le tribun qui parle à la tribune ; le plombier qui mange une plombière ; un carabin qui tire à la carabine ; un jardinier qui sème ses petites graines dans la jardinière, le camelot qui vend sa camelote ; un portier qui ouvre la portière, etc.

fl5 A Châteaubriant, les gilets jaunes vont organiser leur propre débat car «  suivant les échos qu’ils ont eu des débats organisés ailleurs c’était un questionnaire fermé à remplir  ». Bref, ils n’ont pas envie de débattre avec des gens qui ne penseraient pas comme eux…

fl5 Les hommes risquent de ne pas bien apprécier ce que l’on peut trouver à l’intérieur des bombes de mousse à raser… Elles contiennent de nombreux éléments allergènes. Notamment les parabens connus pour leur pouvoir allergisant et qui sont des conservateurs très fréquemment utilisés dans les produits cosmétiques industriels. Si leur exploitation dans les produits cosmétiques est réglementé, ils poseraient des problèmes perturbant le système de la reproduction et endocrinien. Les PolyEthylene Glycol (PEG) sont des agents nettoyants qui peuvent contaminer le système immunitaire et sont de potentiels agents cancérigènes.

Sans parler des fragrances sur lesquelles il est quasiment impossible de se prononcer dans la mesure où la composition de chaque parfum ou fragrance est protégée comme secret commercial. En revanche, ce qu’il faut savoir, c’est que dans ces « fragrances » on retrouve bien souvent des phtalates (toxiques) et d’autres composants chimiques puissants. Ils peuvent être la cause d’allergies ou porter atteinte au système immunitaire. C’est au poil !

fl5 A Milan, 250 000 Italiens se sont rassemblés contre le racisme et les discriminations. Une «  Italie qui dit non  » à la xénophobie et au repli identitaire. Une manif qui a une autre gueule que certaines autres le samedi en France…
Philou


Ecrit le 13 mars 2019

Les naufragés de la politique

fl5 Amis de la peinture à l’eau et des sardines à l’huile, bonjour !

fl5 Les politiciens français donnent le sentiment de faire un peu plus naufrage dans la bêtise ! C’est l’obsession quotidienne des sondages, l’anéantissement de l’esprit critique, une personnalisation à outrance autour d’une poignée de leaders de tous bords qui font du spectacle, des débats hystériques où l’insulte remplace les arguments, la présence omniprésente de soi-disant experts et politologues sur les plateaux de télévision… Cette plongée de la politique dans la bêtise est le fruit d’un processus de décomposition. Elle traduit l’impuissance des politiques à régler les difficultés du pays et leur démission face à la pauvreté, au chômage, à l’insécurité, au désordre et à la violence, mais aussi face au communautarisme, aux phénomènes migratoires, à la menace terroriste, la désindustrialisation du pays, son abyssal déficit commercial, sa dette publique, sa fiscalité injuste. Et ils s’étonnent du désintérêt des Français pour les élections ?

fl5 L’ensemble des métropoles françaises focalise 48% des offres d’emploi : c’est près de la moitié des postes à pourvoir alors que seulement 31% de la population active habite ces mêmes territoires. C’est encore plus criant si l’on examine les treize plus grandes métropoles. Elles regroupent 42% des offres d’emploi, alors que seulement 1 actif sur 4 y vit. Ce qui provoque de nombreux déséquilibres avec des territoires voisins qui concentrent une population qui ne n’a pas les moyens d’acheter ou louer dans les grandes villes. Ces communes ne perçoivent pas les taxes des entreprises, ne disposent pas de transports en commun, on y supprime des services publics et souvent les habitants ne consomment même pas sur place. Une fracture qu’il faudra réduire !

fl5 Le président turc Erdogan a porté plainte contre une opposante qu’il accuse de l’avoir « injurié ». Lors d’un rassemblement de campagne pour les élections locales, Mme Aksener, qui fut notamment ministre de l’Intérieur a lancé : «  Comment allez-vous, chers habitants de Denizli que le président de la République qualifie de terroristes  ?  ». «  Cela fait 17 ans que cette personne mène une politique qui nous divise et nous monte les uns contre les autres  ». Le président turc est régulièrement accusé par ses opposants de diaboliser ceux qui ne votent pas pour lui et d’avoir profondément polarisé la Turquie depuis son arrivée au pouvoir en 2003. M. Erdogan accuse à longueur de rassemblements les dirigeants des partis d’opposition d’être à la solde de plusieurs « organisations terroristes  ». Cette expression désigne la guérilla du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ou le mouvement du prédicateur Fethullah Gülen, que M. Erdogan accuse d’avoir ourdi une tentative de coup d’État en 2016. Des milliers de personnes ont été poursuivies ou condamnées en Turquie ces dernières années pour avoir insulté M. Erdogan, un crime passible d’un à quatre ans de prison. La démocratie n’est pas sa tasse de thé !

Philou


Ecrit le 20 mars 2019

 Remettre les pendules à l’heure

fl5 Amis des énergies renouvelables et de la quiche au thon, bonjour !

fl5 Est-ce bientôt la fin du changement d’heure mis en place après le choc pétrolier fin 73 début 74 où les prix du pétrole ont été multipliés par 4 ? Celui-ci étant de plus en plus contesté par les citoyens et un nombre croissant d’États membres, la Commission des affaires européennes de l’Assemblée nationale avait lancé une consultation en ligne sur le sujet. Autrement dit : seules les personnes informées de cette consultation et ayant accès à un ordinateur connecté ont pu y participer… D’autre part cette « consultation » ne donne aucun gage de fiabilité puisque l’on pouvait sans difficulté voter plusieurs fois… Résultat : sur 2,1 millions de participants, 59,17 % veulent rester à l’heure d’été. Ce qui représente à peine 3 % des 45,5 millions d’électeurs français : pas de quoi en tirer des conclusions ! Bon : tout ceci « n’est pas contraignant »… heureusement ! Car cela voudrait dire que 3 % de la population auront décidé pour tout le monde !

Les scientifiques alertent sur les effets néfastes de l’heure d’été qui perturbe notre rythme biologique alors que les arguments des « sondés » ne dépassent que très rarement le stade de l’égoïsme : «  je préfère l’heure d’été parce que j’aime pas quand il fait nuit tôt le soir en hiver, c’est triste ». Si l’heure d’été était choisie définitivement, l’hiver, dans notre région, il faudra attendre 10 h pour voir le soleil se lever ! Certains vont devoir se lever au beau milieu de la nuit, notamment tous les enfants qui vont à l’école le matin… « Préférez-vous l’heure d’hiver ou l’heure d’été ? ». L’enjeu n’est pas de choisir en fonction du confort des uns ou des autres. La France se trouve à une certaine position géographique et aucune « consultation » ne changera cela : on pourrait bien appeler « midi » le milieu de la nuit et « minuit » celui du jour, la Terre s’en contrefout.

fl5 L’essayiste R Glucksmann, rêvait de rassembler la gauche pour les européennes. Le PCF, EELV et le mouvement de B Hamon ayant décliné l’invitation pour compter leurs ouailles, il sera finalement à la tête d’une liste composée du PS et de son mouvement Place publique créé il y a seulement 4 mois. Pas de quoi faire rêver à gauche !

fl5 Les énergies renouvelables sont indispensables mais sujettes aux aléas climatique. Les parcs éoliens de l’Italie et de l’Espagne se sont retrouvés presque tous à l’arrêt en février à cause de l’absence de vent due à l’anticyclone qui stationnait sur l’Europe et ils ont dû importer de l’électricité de France. «  Les Italiens et les Espagnols préfèrent acheter à la France une électricité moins chère et moins carbonée plutôt que de mettre en route des centrales thermiques coûteuses et très polluantes », explique un porte-parole de RTE. La France a du retard dans le développement des énergies renouvelables mais pourront-elles vraiment suffire un jour à alimenter les besoins en énergie ?

Philou


Ecrit le 27 mars 2019

 Le mieux est-il bien ?

fl5 Amis de la litote pour les nuls et de la salade de printemps réunis, bonjour !

fl5 Les stratégies de maintien de l’ordre qui changent d’une semaine sur l’autre n’ont pas été efficaces pour empêcher les violences, destructions et pillages, par quelques excités dans de grandes villes. D’un côté on reproche aux forces de l’ordre d’être trop répressives et de l’autre de ne pas être efficaces. Face à des abrutis qui sont là uniquement pour en découdre et «  casser du flic », l’exercice est difficile. Mais le recours aux militaires pour sécuriser certains bâtiments symboliques ressemble plus à une solution de dernière extrémité qu’à une opération mûrement réfléchie. Ils ne sont pas chargés du maintien de l’ordre mais si des imbéciles agressifs, des provocateurs désireux de les tester viennent s’en prendre à eux, quelle sera leur réaction ? Il faudra que les policiers viennent les protéger ?

fl5 Il y a des manifestants qui, tout en manifestant, affirment qu’on n’a plus le droit de manifester dans notre pays... qu’on est en dictature, toussa, toussa. C’est évidemment faux, mais il y a longtemps que les manifestations sont encadrées par un cadre (ça tombe bien) juridique et soumises à déclaration. Même si le mouvement a des côtés sympathiques, certaines manifs sont hors la loi depuis des semaines, sans qu’on les ait empêchées. Alors parler de dictature… Et tout nous montre que l’ère de la folie n’est pas derrière nous. On peut déjà parier que les solutions qui seront dégagées par le gouvernement à la suite du Grand Débat national seront immédiatement récusées par la majorité des Gilets jaunes qui continuera à proclamer : « On ne lâchera rien ! ».

fl5 Les voitures électriques possèdent l’avantage de ne pas polluer lors de leur fonctionnement mais Amnesty International dénonce les pratiques des constructeurs de véhicules électriques. La fabrication des batteries serait néfaste pour l’environnement et encore à des années-lumière de constituer le système vertueux que tendent à démontrer la plupart des constructeurs.

L’ONG a déclaré avoir connaissance de graves violations des droits de l’Homme en République démocratique du Congo liées à l’extraction du cobalt, elle y dénonce l’exploitation du travail des enfants ainsi que leur exposition à des éléments toxiques éminemment dangereux pour la santé. En Argentine, la situation ne serait pas vraiment acceptable non plus. Les communautés autochtones ne seraient pas suffisamment informées sur les projets d’exploitation minière sur leurs terres ainsi que de leur impact potentiel sur les ressources en eau. Amnesty prévoit aussi que l’augmentation de la production de batteries électriques ait un impact catastrophique sur la nature à cause de la pollution générée par la fabrication des batteries de voitures électriques, qui finalement aurait le résultat inverse que de trouver une alternative fiable pour sortir de la crise climatique.

Philou