Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Cantonales > Cantonales 2011 > Cantonales 2011 : Breizhistance

Cantonales 2011 : Breizhistance

Ecrit le 2 mars 2011

Vraiment, le canton de Rougé est très couru : en face du conseiller sortant, Michel Neveu, il ne se présente que des femmes !

 Céline ETRILLARD (Gurvan Looten, suppléant)

Céline Etrillard
avec Gurvan Looten, suppléant

Originaire de Nantes, Céline Etrillard est installée dans le canton de Rougé depuis 7 ans. « Passionnée par la Bretagne, sa langue, sa culture et son histoire, j’ai une licence en langue et civilisation régionale spécialité Breton et je milite depuis près de 15 ans pour la réunification de la Bretagne ».

« Aujourd’hui, je vous sollicite pour les élections cantonales afin de faire barrage à la droite, au gouvernement Sarkozy notamment, qui a su aider les banques pendant la crise financière et qui ne versera pas un euro de plus pour nos salaires ou nos retraites. Le gouvernement reste sourd face à notre combat dans la rue. Le PS, présent sur le plan régional, ne fait pas mieux, il est incapable de dire non au capitalisme. C’est pour cela qu’il faut agir dès maintenant, localement, pour une vie meilleure ! » dit-elle.

 Le canton de Rougé

Notre canton est fragile démographiquement, des classes ferment chaque année, bientôt ce sera nos écoles. Nous voulons redynamiser notre canton :

– En facilitant les transports en commun vers Châteaubriant, pour les jeunes comme pour les anciens, notamment pour rejoindre le futur Tram-train.
– En soutenant les petits commerçants et artisans locaux, plutôt que d’accorder des subventions aux grands groupes qui licencient.
– En favorisant la création d’associations telles que les AMAP, afin de consommer plus intelligemment, préserver les petits exploitants agricoles, et valoriser les produits locaux.
– En améliorant la prise en charge des personnes âgées dans leur maintien à domicile, notamment par des aides financières mais aussi en augmentant les services d’aide et de soins à domicile.

Pour une autre politique, accompagnant les anciens comme les jeunes, favorisant les énergies propres et soutenant une agriculture paysanne locale et raisonnée,

Pour une économie durable et harmonieuse, solidaire et au service de l’homme,

 Pour un changement réel

« Nos propositions vont dans le sens d’un changement réel et d’une réponse offensive face aux injustices économiques et démocratiques que subit la majorité d’entre nous. Nous voulons donner au peuple, aux travailleuses et travailleurs de Bretagne la possibilité de se déterminer librement, de choisir un modèle institutionnel, environnemental, social et démocratique profitant à la majorité et non à une minorité privilégié » dit Céline Etrillard.

 La candidate a des propositions sur :

– 1 – Solidarités, logement et santé publique
– 2 – Aménagement et Transports (refus du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, et arrêt des projets routiers favorisant la concentration urbaine autour de Nantes, développement du transport collectif et partagé)
– 3- Education, cultures et loisirs

« Nous avons aujourd’hui besoin d’institutions plus démocratiques. Un Conseil Général notamment en phase avec une concertation régulière des habitants et habitantes, des élus qui ne soient pas loin des préoccupations des salariés et précaires de l’ensemble du territoire ».

« Cependant, la réforme territoriale du gouvernement UMP, nous imposera tout le contraire » disent les candidats.

Résultats du premier tour