Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Humour : Traduc et préciput

Humour : Traduc et préciput

Ecrit le 24 décembre 2008

Traduc …. et préciput

Grâce aux efforts inlassables de nos dirigeants, la langue que nous partageons s’allège un peu plus chaque jour et gagne tant en simplicité qu’en élégance. Voici un exemple, vécu, dans lequel rien n’a été changé :

« La directrice de la BU souhaite répondre à l’appel d’offre intitulé Préciput de l’ANR pour demander des fonds de le cadre de l’optimisation des fonctions supports de l’établissement en réponse efficace aux besoins des équipes opérant les projets. »

Cette littérature préciputienne a donné une idée à un lecteur qui est allé voir quelle pourrait en être la traduction automatique anglaise (avec Voilà). Cela donne ceci : « The head of DRUNK likes to answer Préciput de l’ANR on the appeal of offer title to ask for funds of him frame of the optimization of functions support of the in answer efficient establishment the needs of teams operating on plans. »

Réutilisons donc le traducteur automatique pour passer de l’anglais au français : « La tête de BUS aime répondre à Préciput de l’ANR sur l’appel de titre d’offre pour demander des fonds de lui à la charpente de l’optimisation de soutien de fonctions du dans la réponse l’établissement efficace les besoins d’équipes opérant sur les plans ». Bigre, ça se corse.

Allons faire un petit tour par l’allemand : « Der Kopf BUSSES antwortet Préciput de l’ANR auf dem Ruf des Titels des Angebots gern, um um Fonds seiner um das Gerüst der Optimierung der Funktionsunterstützung in der Antwort nach der wirksamen Einrichtung die auf den Plänen vorgehenden Mannschaftsbedürfnisse zu fragen. »

Passons de l’allemand vers l’espagnol : « La cabeza del autobus responde con mucho gusto Préciput de l’ANR en la llamada del título de la oferta para preguntar a las necesidades de equipo que pasan en los planes alrededor del fondo de los suyas alrededor del andamio de la optimización del apoyo funcional en la respuesta por la instalación eficaz ».

Et revenons au français : « Préciput de l’ANR répond à la tête de l’autobus avec plaisir dans l’appel du titre de l’offre pour demander aux nécessités d’équipe qui passent dans les plans autour du fond de siennes autour de l’échafaudage de l’optimisation de l’appui fonctionnel dans la réponse par l’installation »

Ouais ! Tout compris ! Et voilà pourquoi il y a des guerres ! Ah, à propos, le préciput n’est pas une insulte, c’est un droit.

 

Michel R

 

.

Centre d’aide par le travail

déficience mentale

Handicap