Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Pays de Châteaubriant > Pays de Châteaubriant - refus des tournantes

Pays de Châteaubriant - refus des tournantes

Ecrit le 25 juin 2008

 Alain Hunault est réélu Président du Pays

M. Alain HUNAULT, Maire de Châteaubriant, Président de la Communauté de communes du Castelbriantais, a été réélu Président du Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   le mardi 27 mai 2008 en Mairie de Derval, par 9 voix sur 12 votants (3 bulletins blancs).

La Mée n’étant pas présente à cette réunion (les autres journaux non plus : on ne peut pas être partout !), n’avait pas fait de commentaire sur cette réunion et n’avait eu que peu d’échos. Mais il en a été question lors de la réunion de la Com’Com’   de Nozay (CCRN  ) le 18 juin. Alorsssss …..

« Ce fut une réunion rapide » a dit Jacqueline Segalen, présidente de la CCRN   en manifestant quelque surprise. Dame, y avait pas eu de réunion depuis le 12 février 2008. Les élus n’avaient rien à se dire en trois mois et demi ?

 Pas de tournante

Ils étaient donc réunis pour élire le Président du Pays. Le premier avait été Ch. De Grandmaison, de la Com’Com’   de Nozay, trop tôt disparu. Il avait fait adopter le principe d’une présidence tournante, tous les deux ans. Hélas ce principe est resté non-écrit, ce qui a permis au Président Alain Hunault de rester en place 4 ans. La logique aurait voulu que la présidence revienne cette fois à la Com’Com’   de Derval, mais Jean Louër a décliné cette offre. Des élus ont demandé que le principe de la présidence tournante soit réaffirmé….

… eh bien non, il paraît que ce n’est pas possible ! Bizarre ! Car c’est possible au niveau de l’Europe, tous les six mois.

Bizarre car cela se fait dans la Com’Com’   du Pays de Retz, et au Pays de Fougères.

Jean Louër, maire de Derval et président de la Com’Com’   de Derval n’a pas voulu présenter sa candidature : il a trop de travail dit-il (et pourtant il est en retraite). Alors comment fait donc le maire de Châteaubriant, qui est toujours notaire, et Président de la Com’Com’   du Castelbriantais et Président du Pays de Châteaubriant   et des Maires de l’arrondissement ? Est-ce un surhomme ? (non !). Est-il un gros travailleur ? (non ! Il a prouvé souvent qu’il ne connaît pas ses dossiers). La réponse : il fait travailler les autres. Eux, ils tirent les marrons du feu, quitte à se brûler les doigts, lui il les mange tranquillement et récolte toute la « gloire ». …

Donc voilà, A.Hunault est encore Président du Pays et pour 6 ans. Les deux vice-présidents sont ceux des autres Com’ Com’. M. Jean LOUËR, Maire de Derval, Président de la Communauté de communes du Secteur de Derval, a été élu Premier Vice-Président par 11 voix (1 bulletin blanc). Mme Jacqueline SEGALEN, Adjointe au Maire de Vay, Présidente de la Communauté de communes de la Région de Nozay, a été élue deuxième Vice-Présidente par 9 voix (3 bulletins blancs).

C’est alors que, pas téléguidé du tout, le maire de Moisdon a proposé qu’il y ait un autre vice-président, « pour équilibrer les choses ». Equilibrer quoi ? la représentation homme/femme ? Les orientations droite/gauche ? Non ! C’est pas ça ! C’est qu’il y avait un représentant des trois Com’Com’   et que celle de Châteaubriant en voulait deux. Le maire de Châteaubriant a manifesté son étonnement devant cette demande ! Quel comédien ! Finalement, c’est M. Georges GARNIER, 1er Adjoint au Maire de Châteaubriant, 1er Vice-Président de la Communauté de communes du Castelbriantais, qui a été élu troisième Vice-Président face à M. François FAVRY (8 voix pour M. GARNIER, 3 voix pour M. FAVRY, 1 bulletin blanc). Verrouillons ! Verrouillons !

 Des sous !

A cette réunion, il a été question des fonds prévus dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale (PER pour les initiés). Rappelons qu’il y a un projet de chaudière à bois pour le quartier de La Ville aux Roses à Châteaubriant. Une pré-étude a été financée par la ville, une deuxième étude serait en cours pour coordonner ce qui relèverait de la ville et de l’Office HLM. Pour alimenter cette chaudière, il faut avancer le projet de plateforme bois-énergie. La Com’Com’   de Nozay a déposé dès le 29 mai un appel public à la concurrence pour une étude de faisabilité.

Faudra-t-il faire prochainement une modification de la maquette financière ? Car TOUT doit être terminé pour le 31 décembre 2009 : réalisations et financements, sinon les crédits prévus seront perdus. Il y a un projet de méthanisation sur la Com’Com’   de Derval avec la ferme expérimentale. Mais, en réalité la Chambre d’Agriculture s’est orientée vers la valorisation de la bio-masse de la Saria à Issé. Il y a aussi un projet de valorisation des huiles végétales mais seul le projet de Treffieux est avancé. Il est donc question d’une reventilation des crédits entre les différents projets.

 Réunion du 27 mai 2008

Le nouveau Comité Syndical a, dans la foulée, clôturé le programme LEADER 2000-2006 en attribuant une dotation européenne de 132 058,34 € aux 4 nouveaux projets suivants :

Préfiguration au développement des énergies nouvelles et renouvelables sur le Pays de Châteaubriant   par des actions de sensibilisation à l’énergie solaire thermique . Projet porté par le Centre d’Initiatives pour la Valorisation Agricole en Milieu rural (CIVAM) DEFIS de Nozay. Dotation européenne : 14 140, 00 €

Etude sur les métiers de services aux personnes : une piste d’insertion professionnelle pour les femmes du Pays de Châteaubriant  . Projet porté par le Conseil de Développement du Pays de Châteaubriant  . Dotation européenne : 7 607,91 €

Accessibilité de la médiathèque   intercommunale aux malvoyants et personnes à mobilité réduite. Projet porté par la Communauté de communes du Castelbriantais. Dotation européenne : 30 491,00 €

Informatisation des bibliothèques de la Communauté de communes dans l’optique d’une mise en réseau. Projet porté par la Communauté de communes du Castelbriantais. Dotation européenne 33 111,00 €

Une somme de 46 708,43 € a été affectée à la mission d’appui à la clôture du programme assurée cette année par le Conseil de Développement.

Le Comité Syndical a également validé l’ ajustement de subventions pour 12 projets déjà examinés lors des séances antérieures.

Ce sont au total, 109 projets qui auront été accompagnés depuis 2003 par le Fonds Européen d’Orientation et de Garantie Agricole (FEOGA) s’élevant au total à un peu plus de 1 190 000 € auxquels se sont ajoutés 269 000 € pour l’ ingénierie d’appui au montage des dossiers assurée par deux collaborateurs techniques du Conseil de Développement.

Contact Syndicat Mixte : 02 40 81 84 09

Le troisième programme Leader est obtenu. Le syndicat mixte tire la couverture à lui.