Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Etat-Civil ; Démographie > Population légale 2009 à Châteaubriant

Population légale 2009 à Châteaubriant

Ecrit le 7 janvier 2009

 Recensement ... contrasté

La population légale des communes et départements est connue depuis le premier janvier 2009. Les personnes intéressées peuvent les trouver en détail sur le site de l’INSEE.

Pour 1999 et 2009 : http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/

Pour le Pays de Châteaubriant   :

Voici quelques commentaires :

 Une évolution positive

JPEG - 36.4 ko
Pays de Châteaubr

En 1999, les cantons de Châteaubriant, Derval, Moisdon, St Julien étaient en baisse de population. Seuls les cantons de Nozay et Rougé connaissaient une hausse.

En 2009 tous les cantons ont gagné des habitants (bravo !), mais de façon très contrastée :

JPEG - 37.5 ko
Pays de Châteaubr

L’examen de la carte montre une évolution très modeste au nord du Pays de Châteaubriant   (entre 3,42 et 3,49 %). Le canton de Derval, qui bénéficie de l’axe routier N 137 progresse de 10,6 %. Le canton de Nozay, proche de Nantes et traversé par la N 137 fait un bond de 24,24 %.

Le canton de St Julien connaît une hausse de 417 habitants mais grâce à Erbray qui, à elle toute seule, a accueilli 344 habitants de plus.

Le canton de Moisdon bénéficie de 333 habitants supplémentaires dont 170 se concentrent sur La Meilleraye.

JPEG - 40 ko
Pays de Châteaubr

 Différence Sud et Nord

Difficultés : le canton de Nozay comprend la commune de La Chevallerais. Le canton de Derval ne comprend pas la commune de Marsac sur Don …. mais ………….
Le Pays de Châteaubriant   ne comprend pas La Chevallerais et intègre la commune de Marsac sur Don ! … Simple !

On remarque, dans le Pays de Châteaubriant  , une différence Nord-Sud et une différence Est-Ouest.

Nord-Sud : les communes qui gagnent le plus d’habitants se situent au sud du territoire, proches de la périphérie nantaise. En revanche les communes du Nord ont peu progressé, trop éloignées de l’attraction de Rennes. A noter que Ruffigné, qui n’est qu’à 20 km de Bain de Bretagne, a connu une bonne progression (12,94 %) tout comme sa voisine Teillay en Ille et Vilaine (16 %).

Est-Ouest : à l’Ouest les communes bénéficient de la voie rapide N 137. L’Est ne possède pas de voie rapide.

Globalement le Pays de Châteaubriant   (6 cantons, 33 communes) a gagné 4669 habitants (soit + 9,26 %), grâce à la forte progression de la Com’Com’   de Nozay (+ 21.13 %)

Pour sa part la Com’Com’   du Castelbriantais (3 cantons, 19 communes), est passée de 30 908 habitants à 32 360 habitants soit + 4.70 %

 Déplacements

Ruffigné, Sion-les-Mines, Mouais … qu’y a-t-il comme entreprise dans ces communes ? Peu, très très peu ! Ce n’est donc pas l’emploi qui attire les habitants. Il est évident, en revanche, que la facilité des déplacements, jointe à un prix de terrain raisonnable, attire de nouveaux habitants fuyant la ville trop chère.

Cela pose des problèmes à ces familles, en raison de l’absence de transports en commun. Cela les oblige à avoir deux voitures, ou à renoncer à l’emploi du conjoint. La situation s’aggrave quand le salarié perd son emploi : il a alors bien du mal à en trouver un autre.

A cela s’ajoutent les difficultés de garde des enfants et la limitation des activités éducatives et culturelles. Sans oublier les questions environnementales : grignotage de l’espace agricole, consommation de carburant, etc.

Cela pose aussi des problèmes aux communes, obligées de construire des écoles à la hâte, de prévoir un accueil péri-scolaire et des activités de loisirs. Obligées aussi de réfléchir à un nouveau mode de « vivre ensemble ». La Chevallerais par exemple a augmenté sa population de 76 % , faisant ainsi éclater les traditions communales. Des communes comme Vay et Puceul, avec un afflux, chacune, de 40 % de nouveaux habitants, sont obligées d’en tenir compte.

 Châteaubriant

En février 2008 (c’était un mois avant les élections), la municipalité de Châteaubriant claironnait : nous atteignons 12 500 habitants au 1er juillet 2005 (voir bulletin municipal). L’opposition municipale, en contestant ce chiffre, s’était attiré le mépris.

Mais voilà qu’au 31 décembre 2008, l’INSEE indique le chiffre officiel : population municipale 12390 (au lieu de 12062 en 1999) ce qui limite la progression à 328 habitants soit + 2.72 %.

Rappelez-vous, en faisant le PLU   (Plan Local d’Urbanisme), la municipalité de Châteaubriant promettait 14 000 habitants d’ici 2013. Va falloir s’y mettre les gars !

 Les chiffres et les mots

Combien d’habitants à Châteaubriant ? Il suffit de regarder la « population légale » mais celle-ci comporte deux chiffres :
– La population municipale (qui sert habituellement pour les statistiques)
– La population totale qui inclut les « comptés à part » : personnes dont la résidence habituelle est ailleurs mais qui gardent des attaches dans la commune (étudiants, résidents en maison de retraite).

JPEG - 21.8 ko
Pays de Châteaubr

 Le Département

Le département de Loire Atlantique a gagné 99 735 habitants en passant de 1 134 266 à 1 234 001 soit +8.79 % .