Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Politique économique, soutien à l’emploi > ADIC > Métalogik, Euromécanique

Métalogik, Euromécanique

Ecrit le 13 février 2008

Dans le cadre de l’opération« Métalogik » , visite de l’entreprise Euromécanique.

Euromécanique

L’entreprise a été créée par Gérard Riflet il y a 17 ans, pour usiner les contrepoids fabriqués par la fonderie FMGC. Elle emploie trois personnes au bureau et 15 personnes à l’atelier, qui travaillent en 3x8. Salaire du personnel : 1500 à 2000 € nets (selon le responsable Patrick Delaunay)
A 95 % l’entreprise travaille pour la FMGC : perçage, taraudage, fraisage, alésage des contrepoids pour chariots élévateurs, pelles, grues … Il lui arrive aussi d’usiner des pièces mécanosoudées venant de Acco ou Huard.

Usiner des pièces qui peuvent atteindre 16 tonnes
Euromecanique-3

L’entreprise est dotée de perceuses radiales pour les petites séries. Pour les grosses pièces qui peuvent atteindre 6 mètres et peser jusqu’à 16 tonnes, il y a des fraiseuses à portique numériques et un centre d’usinage quasiment automatisé (qui coûte la bagatelle de 400 000 €)..

L’entreprise travaille 200 pièces par semaine. Sur une pièce qui coûte 4 à 5000 € l’usinage ne coûte que 200 €.. Il faut donc en faire beaucoup pour être rentable !

Ouvrier : c’est pas payé !
Santé : la double peine des ouvriers
En refusant les métiers manuels les jeunes manifestent leur désir de vivre bien. Peut-on le leur reprocher ??

Voir aussi : Acco , Cocaud , SRVU , (SIMM->57400]