Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Divers > Etat-Civil ; Démographie > Population municipale 2007 - Pays de Châteaubriant

Population municipale 2007 - Pays de Châteaubriant

Ecrit le 3 janvier 2010

Popula

Les populations légales millésimées 2007 entrent en vigueur le 1er janvier 2010. On les trouve sur le site de l’INSEE
en cherchant les chiffres des recensements.

Voici ci-dessous
– la population municipale 1999
– la population municipale 2009 (millésimée 2006)
– la population municipale 2010 (millésimée 2007)
– La différence entre ces deux populations, en valeur absolue et en %

Ainsi que les résultats par cantons, et par communautés de communes.

Deux communes sont en perte de population depuis 2006 :
Fercé, Villepôt.

Quinze communes gagnent plus de 2 % de population : St Aubin des Châteaux, Noyal sur Brutz, Grand Auverné, Louisfert, Moisdon, La Chapelle Glain, Petit-Auverné, et tout le canton de Nozay

Comm

Les cantons de Nozay, St Julien de Vouvantes et Moisdon la Rivière progressent globalement de plus de 2 % .

Le canton de Châteaubriant progresse de 1 % grâce aux communes de St Aubin des Châteaux, Ruffigné, Soudan (et un peu Châteaubriant)

Le canton de Derval connaît un frémissement surtout grâce à Derval et Sion-les-Mines. La Com’Com’   de Derval dépasse les 1 % grâce à Marsac sur Don.

Le canton de Rougé est encore à la traîne.

Population

Prudence

Toute la presse locale ou nationale a commenté ces chiffres de population. Il importe cependant de savoir ceci :

Lors de réunions d’informations de l’INSEE sur le recensement, il a été indiqué qu’il ne serait pas possible de comparer des évolutions de population d’une année sur l’autre sur un territoire infra-régional.

En effet, seulement 1/5 des communes du pays sont recensées (sauf pour Châteaubriant dont une partie de la population est recensée chaque année), les 4/5 des chiffres annoncés par l’INSEE sont en fait une extrapolation des chiffres de l’année dernière.

En gros, ils calculent une évolution fictive en fonction : des données du recensement de 2006 + du nombre de nouveaux logements sur la commune.

Du coup, il est conseillé de ne comparer les données que sur une période de 5 ans (les données de 2006 ne pourront être comparées qu’avec 2011, quand tout un cycle de recensement aura été fait).

Pour simplifier, on ne peut comparer les données 2007 qu’avec celles de 1999 !

Et quand on parle de population active, c’est encore pire car toutes les définitions ont changé et on ne peut même plus comparer avec 1999 ! bref pas simple quand on veut faire des analyses…