Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Enfance jeunesse > Enfance inadaptée (01)

Enfance inadaptée (01)

Ecrit le 14 février 2001

Heu-reux ! Le Président de l’ADAPEI

L’association des Amis et Parents de l’enfance inadaptée (ADAPEI) est satisfaite : son Centre d’Accueil et d’Activités de Nort sur Erdre est ouvert depuis le 8 février. « Cela fait 10 ans que nous travaillions sur ce projet, dit le Président Edouard Rivière, il aboutit enfin et va pouvoir accueillir 40 jeunes handicapés. Malheureusement il en reste autant qui n’ont pas encore de possibilité d’accueil adapté. Il va donc falloir reprendre nos efforts ». M. Rivière remercie tous les financeurs de ce projet, notamment le Conseil Général.

En ce qui concerne Châteaubriant la construction du Centre d’Aide par le Travail, 43 rue d’Ancenis, est largement commencée (pose de la première pierre : après les élections) : un équipement attendu par les 76 travailleurs handicapés qui se trouvent actuellement dispersés dans différents locaux en ville. D’ci 2 à 3 ans, il est possible que la capacité d’accueil soit portée à 80. « Pour cet équipement nous remercions vivement le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant  , le Conseil Régional et l’Etat qui participent au financement et la Communauté de Communes du Castelbriantais qui assure la maîtrise d’ouvrage. Sa Présidente, Mme Buron, et tous les élus, ont toujours été à l’écoute de nos problèmes » a dit Edouard Rivière qui remercie aussi toutes les communes qui subventionnent l’association.

Premier bâtiment en cours de rénovation : (à pierres vues)

Le Foyer-logement de la Rue Anna de Noailles est devenu complètement inadapté. Son réaménagement sera la priorité, dès que le CAT sera fini. Le restaurant inter-entreprises de la Rue des Vauzelles va aussi bénéficier de travaux de remise aux normes. Par ailleurs le Service de Soins de Suite et d’Accompagnement à domicile, devrait connaître une extension en septembre prochain.

Edouard Rivière, avant de quitter prochainement ses fonctions de Président de l’ADAPEI, pour rejoindre la structure de Blain, est donc un homme heureux. Il regrette seulement le manque d’investissement de certains parents de ces enfants inadaptés. « je sais par expérience que ce n’est pas facile. Mais nous sommes là pour les écouter, les aider à trouver la meilleure solution, pour que nos enfants soient reconnus, qu’ils aient des droits dans la société (soins, emploi, éducation, intégration sociale, accès aux sports et aux loisirs).

L’ADAPEI et ses militants, sont là pour réclamer sans cesse ce droit, pour les enfants « pas comme les autres » d’être traités à l’égal des autres.

Retour sur l’histoire du CAT