Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Condition ouvrière et/ou salariale > Salaires et revenus, années 2006-2007

Salaires et revenus, années 2006-2007

Ecrit le 6 décembre 2006 :

 Salaires : rêve de gosse

Dis Pépé Noël, apporte-moi un bon salaire !
C’est ce que disent, parfois, les papas et les mamans dans la région de Châteaubriant. C’est rare qu’à Châteaubriant ils puissent le trouver. En revanche, sur St Nazaire, c’est mieux : selon Ouest-France du 29 novembre, Vincent Colin, DRH de Aker France annonce, en moyenne sur 1000 ouvriers, des salaires bruts de 2100 euros en 2/8 et de 2400 € en 3/8.

Etrangement la grande presse a fait peu d’information à ce sujet : sans doute pour ne pas faire douter un peu plus de l’Europe sociale ! Il vaut mieux amuser le peuple avec la découverte de la nouvelle petite amie de Sarkozy, dont l’agence France-Presse elle-même a révélé le nom !

(1) (source : Le Nouvel Observateur du 6 octobre et Politis du 20 octobre 2005)


Ecrit le 21 juin 2006 :

  Les salaires en Loire-Atlantique

L’ACOSS (1) publie régulièrement des statistiques, sur l’emploi et les salaires, à partir des déclarations annuelles des employeurs. La dernière étude montre que, en 2005, le salaire moyen brut par tête a été de 2010 €/mois, en hausse de 2,7 %. Si l’on déduit l’inflation de 1,8 % il reste une hausse du pouvoir d’achat de 0,9 %.

Mais ce ne sont là que des moyennes !

Elles révèlent des disparités :

2594 € : salaire brut moyen en Ile de France
2010 € : salaire brut moyen en France
1778 € : salaire brut moyen Pays de Loire
1730 € : salaire brut moyen Bretagne

L’écart entre hauts et bas salaires est environ de 2,5 en Loire-Atlantique. En 2003 le quart des salariés les moins payés gagnait en moyenne 650 € /mois alors que le quart des salariés les plus payés gagnait 1610 €.. C’est la tertiarisation des métiers qui fait monter les salaires. La région de Châteaubriant, restée très industrielle, n’en bénéficie pas. Le revenu moyen dans le Pays de Châteaubriant   est inférieur de 24 % au revenu moyen de Loire-Atlantique.


Ecrit le 28 novembre 2007

 58 % en baisse, 42 % sans espoir

58 % des Français pensent que leur pouvoir d’achat a baissé depuis un an (c’est même la ministre Christine Lagarde qui le dit !) et 42 % estiment qu’il va baisser encore ! Wouah ! La Gloire ! Vive Sarkozy !


Ecrit le 5 décembre 2007

 Pas de Père Noël pour le pouvoir d’achat

Le Président avait promis pendant sa campagne électorale, d’augmenter de 25% le minimum vieillesse et de revaloriser les petites retraites. Il n’en a pas parlé le 29 novembre dernier.

JPEG - 87 ko
Placide-pouvoir_d_achat

Il a parlé de payer les jours de RTT qui ne seraient pas pris. C’est justement ce que demandent, à Pouancé, les salariés de la Sotira (entreprise de quelque 280 salariés rescapés de Cadence-Innovation). Mais la Direction se fait tirer l’oreille.

Il a parlé de puiser dans l’épargne salariale bloquée dans les entreprises. Mais ce n’est pas le cas partout, et ce n’est qu’utiliser par avance une épargne acquise.

Il a parlé de faire des heures sup’. Encore faut-il qu’il y en ait et que l’employeur accepte de les payer.

Les plus grands veinards, ce sont les gendarmes, riches de 5 millions d’heures supplémentaires restées impayées. Pour 2007 le ministère accepte de payer jusqu’à 100 heures chacun. Tant pis pour ceux qui en ont fait davantage.

Selon le Canard Enchaîné, ces heures seront payées 9,25 € brut, et imposables, ce qui fera environ 654 € par an. Dans l’affaire les poulets sont les dindons de la farce. En période de Noël ça tombe bien. On annonce une manif pour le 8 décembre. D’ici qu’ils bloquent la circulation et prennent les automobilistes en otages !

Dans les hôpitaux il y a plus de 2 millions d’heures sup non payées, l’équivalent de 4800 médecins et 5800 infirmiers et soignants. Embauches qui ne se feront pas

A part ça, il promet quoi Nicolas ?? Rien. Celui qui se veut « Le Président du pouvoir d’achat » a les mains vides. Les caisses sont vides, le Premier Ministre le dit, même si cela met Sarko en colère !


NOTES:

(1) ACOSS = agence centrale des organismes de Sécurité Sociale - Voir : http://www.insee.fr/fr/insee_regions/pays-de-la-loire/rfc/docs/aes05_07.pdf