Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Condition ouvrière et/ou salariale > Pour des salaires équitables

Pour des salaires équitables

Ecrit le 16 janvier 2008

Salaires équitables

Selon Jean-Claude Trichet, Président de la Banque Centrale Européenne, la crise des crédits immobiliers « subprimes », qui a frappé les pays industrialisés, crée un risque d’inflation (déclaration du 5 janvier 2008 à la réunion du G10 à Bâle) . La Banque centrale européenne continue à dire que les augmentations de prix du pétrole provoqueront une augmentation des salaires et une spirale inflationniste.

Mais, selon la CES (Confédération Européenne des Syndicats) cette opinion est fausse parce que « Les salaires horaires n’augmentent que de 2,6 % et la part des salaires dans le revenu total continue de baisser, de sorte qu’une croissance plus forte des revenus salariaux ne représente pas une menace inflationniste » . Au contraire « la zone euro a besoin d’une forte croissance des salaires pour continuer à garantir la croissance économique et la création d’emplois ».

De plus, la CES s’alarme de voir la Banque Centrale Européenne (BCE) opposée aux salaires minimums qu’elle qualifie « d’inutiles », « même dans une situation où les niveaux de salaires peuvent chuter aussi bas que trois à quatre euros l’heure ».

« La BCE attaque les conventions collectives et les salaires équitables pour masquer le fait que son conseil d’administration est apparemment incapable d’apporter une réponse politique à l’appréciation du taux de change de l’euro et à la crise financière des sub-primes en réduisant les taux d’intérêt. C’est totalement inutile ».