Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Drogues > Vie Libre - 2009-2010

Vie Libre - 2009-2010

Ecrit le 11 février 2009

 Vie libre en Pays de La Mée

Maurice Eveillard, Maurice Chaillot et Yvon Minier sont heureux : responsables de la section « Vie Libre » du Pays de La Mée, ils se souviennent qu’ils ont démarré à 6 il y a six ans et que maintenant ils comptent 31 membres, malades et conjoints.

Le mouvement Vie Libre est un mouvement populaire créé pour aider les victimes de l’alcoolisme : ce sont les buveurs guéris, hommes et femmes, qui animent les structures du mouvement. Les opinions des membres sont respectées, souvent même elles ne sont pas connues, ce qui permet à des militants très différents de lutter ensemble, au coude à coude, dans une totale amitié.

« Vie Libre » est un mouvement familial : le conjoint, les enfants souffrent ou ont souffert ensemble de la maladie alcoolique. C’est donc ensemble qu’ils veulent militer, afin d’aider d’autres familles encore touchées par la maladie.

Pendant des années la maladie alcoolique a détruit peu à peu la personnalité du malade. Le mouvement Vie Libre aide l’ancien buveur à reconstruire sa personnalité sur tous les plans. Il ne vise pas à la promotion personnelle de quelques-uns mais s’intéresse à la promotion de tous. Son objectif pour 2009 : tout faire pour parler aux jeunes et les aider à déjouer les pièges de l’alcool.

Le mouvement accueille d’autres membres actifs : les abstinents volontaires, et les sympathisants. Ces derniers, sans s’engager à observer une abstinence totale, adhèrent à l’idéal du mouvement et contribuent à la lutte contre les causes de l’alcoolisme.
Contact : 02 40 81 07 23

L’assemblée générale de la section s’est tenue cette année à Louisfert en présence du maire Alain Guillois et du Conseiller Général Jean Massé.


Ecrit le 31 mars 2010

 Vie libre

Le mouvement Vie Libre travaille sur les trois Com’Com’   de Châteaubriant, Derval et Nozay et seules deux communes Louisfert et Saffré lui apportent une subvention (+ Blain). Châteaubriant qui a 30 000 € à dépenser en réparations auBowling, n’a pas un sou à donner à cette association qui, en 2009, a suivi 36 personnes (malades de l’alcool et conjoints). Douze fois l’association s’est réunie au cours de l’année, y compris pendant les vacances pour ne pas couper les liens avec les malades, car il est long le chemin de la guérison. Les bénévoles font face personnellement aux frais de déplacement et de téléphone pour assurer la présence auprès de ceux qui ne vont pas bien.

En France l’alcoolisme touche une personne sur 10 et cause 45000 morts… soit 350 fois plus que la grippe A dont on nous a rebattu les oreilles ! Le mouvement Vie Libre demande que la lutte contre l’alcoolisme soit déclarée grande cause nationale en 2011, avec des places en nombre suffisant en centre de soins et en hôpital, avec un accueil respectant la dignité du malade, avec formation obligatoire de l’ensemble du corps médical, avec renforcement des moyens des associations d’anciens buveurs et la reconnaissance de leur expertise.

Responsables locaux : Maurice Eveillard 02 40 81 07 23 ;

 Perles d’or

Livre : Perles d’or sur champs de vie