Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Divers > Votre temps

Votre temps

Le temps, le temps et rien d’autre

Il fuit le temps, et sans retour, disait Virgile. Mais quel temps ? Quatre temps rythment la journée des Français, de façon inégale selon les jours, selon les individus :

– le temps physiologique, consacré à entretenir la « machine humaine »
– le temps de travail ou d’études
– le temps de travaux domestiques
– le temps des loisirs

L’Insee (Institut National de la Statistique) s’est intéressé à l’emploi du temps des Français, en moyenne, sur 24 heures, mais d’une drôle de façon, en mélangeant ceux qui ont un travail et ceux qui sont au chômage, les jeunes qui sont « aux études » et les retraités qui sont à la maison, les femmes à l’usine et les femmes à la maison, les jours ouvrables et les dimanches et jours fériés, sans oublier les vacances. Mettez tout cela dans un pot, secouez bien et tirez-en des moyennes ! Ce sont des moyennes bizarres !

Sur 24 heures

L’Insee (Institut National de la Statistique) s’est intéressé à l’emploi du temps des Français, en moyenne, sur 24 heures, mais d’une drôle de façon, en mélangeant ceux qui ont un travail et ceux qui sont au chômage, les jeunes qui sont « aux études » et les retraités qui sont à la maison, les femmes à l’usine et les femmes à la maison, les jours ouvrables et les dimanches et jours fériés, sans oublier les vacances. Mettez tout cela dans un pot, secouez bien et tirez-en des moyennes ! Ce sont des moyennes bizarres, qu’on en juge :

12 h 04 sont consacrées au sommeil, aux repas, aux soins corporels.

3 h 23 pour le travail professionnel, les études et les trajets

3 h 26 de temps domestique (ménage, cuisine, linge, courses, bricolage, jardinage, etc)

et le reste en temps libre : 5 h 07 par jour
– 3 h 35 : loisirs
– 0 h 57 : sociabilité
– 0 h 35 : transports divers

La machine humaine

Ainsi le temps physiologique remplit la moitié de notre journée (12 h 04) dont
– 9 h 03 de sommeil
– 0 h 47 de soins et toilette
– 2 h 14 de repas

Le temps de sommeil s’est réduit de 10 minutes par rapport à 1986. Les personnes ayant un emploi dorment en moyenne une heure de moins que le reste de la population, les champions du sommeil étant les hommes retraités.

Le temps de soins et toilette varie peu selon les sexes : 44 minutes par jour pour les hommes, 51 minutes pour les femmes. Ce sont les hommes étudiants et lycéens qui y consacrent le moins de temps : 38 minutes par jour.

Le temps de repas se situe entre 2 h 03 et 2 h 20 par jour. Les hommes passent un peu plus de temps à table que les femmes (mais celles-ci passent beaucoup plus de temps en préparation des repas !)

Le temps de travail

En treize ans, entre 1986 et 1999, les actifs occupés ont réduit leur temps de travail quotidien d’un quart d’heure, en moyenne, selon la méthode de calcul de l’INSEE qui, rappelons-le, calcule sur 7 jours, et mélange les actifs ayant un emploi avec les autres.

Les actifs occupés travaillent 5 h 09 par jour, en moyenne. Multiplié par 7 jours, on obtient un temps de travail moyen de l’ordre de 36 heures, pas très loin des futures 35 heures ! Mais ces données sont trompeuses notamment parce qu’elles mélangent des actifs à temps complet et à temps partiel.

Comme le précise l’INSEE, la durée de travail journalier des actifs occupés salariés à temps complet est bien supérieure en réalité : 8 h 29 en moyenne, avec les pauses (hors déjeuner) et le travail à domicile, soit 8 minutes de plus qu’en 1986. Pour le coup, on arrive à 42 h 30 par semaine, qui est plus proche de ce que l’on peut observer sur le terrain. Ces données viennent confirmer que, hors temps partiel, la réduction du temps de travail a été interrompue depuis le début des années 80.

Le temps domestique

Les hommes consacrent 2 h 24 au « travail domestique » contre 4 h 23 pour les femmes. La répartition du travail domestique dans les couples dépend de l’occupation des conjoints. La part masculine dans le travail domestique est de 22 % quand seul l’homme a une activité professionnelle, de 35 % quand les deux conjoints travaillent, de 39 % quand aucun d’eux n’exerce un emploi et de 53 % quand seule la femme a un emploi.

La répartition des travaux domestiques reste inégalitaire, ce qui est dû en partie à l’éducation puisque les garçons de plus de 15 ans travaillent 51 minutes par jour pour l’unité domestique tandis que les filles du même âge travaillent 1 h 36 : Les 35 heures vont-elles modifier la donne ?

L’INSEE s’est demandé comment les hommes faisaient face aux tâches ménagères lorsqu’ils vivent seuls : eh bien les hommes seuls ne prennent , pour faire la cuisine, que 60 % du temps mis par les femmes seules - et seulement 50 % pour le ménage et le linge ! Soit qu’ils s’organisent mieux, soit qu’ils donnent moins d’importance à certaines tâches traditionnellement « féminines »

Les loisirs

Le temps consacré aux loisirs a progressé, dans l’ensemble de la population, de près d’une demi-heure. Il a presque entièrement été consacré à la télévision, dont la durée d’écoute a augmenté de vingt minutes par jour en moyenne. La télévision occupe 2 h 12 pour les hommes, et 2 h 02 pour les femmes, par jour ! Il ne semble donc pas y avoir de saturation de ce côté. La télé est de loin le premier loisir des Français : ils y consacrent 60 % de leur temps disponible. Actifs et inactifs confondus, les Français passent presque autant de temps devant leur poste de télé qu’au travail, et les hommes plus que les femmes

La lecture demeure le deuxième loisir quotidien après la télévision. Quelque part, c’est rassurant.

Sociabilité

Toute la sociabilité privée - les visites ou les réceptions de parents ou d’amis - a peu varié de 1986 à 1999, mais s’est modifiée : la durée des visites et des réceptions entre parents et amis a augmenté, dépassant même celle du courrier et du téléphone (le phénomène du téléphone portable va peut-être modifier les choses ?).

Il est à noter que pour les chômeurs, surtout pour les hommes, le temps consacré à la sociabilité est nettement plus élevé que pour le reste de la population (une demi-heure de plus par jour) comme si le temps laissé vacant par l’absence de travail, occupé en partie par la télévision, l’était aussi par la sociabilité.

Source : INSEE


Ecrit le 11 août 2004

37 % des Français ne partent pas en vacances

Les vacances, d’après l’Organisation mondiale du Tourisme  , c’est « un voyage d’agrément d’au moins quatre nuits hors du domicile ». Une étude de la Direction du Tourisme   montre que 37 % des Français, en 2002, ne sont pas partis en vacances en raison de difficultés financières (récession économique, précarité), sociales ou même médicales. Comme dit M. Raffarin, les Français sont trop payés. Lesquels ?

(Le patron des patrons, Ernest Antoine seillière, a déclaré le 3 août 2004, sur RTL, que le SMIC est trop élevé)

voir RTT

voir Ponts de Mai

voir salaires excessifs