Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Pays divers > Mexique

Mexique

Page873

(écrit en janvier 2003)

Mexi...i….co !

Dans le quartier chaud d’Iztapalapa dans l’est de Mexico, des étranges étudiants apprennent, dans une école spéciale, avec la plus grande concentration, l’art de voler ou de « séquestrer » des véhicules en moins d’une minute.

Pour 200 pesos (20 euros) la semaine , l’aspirant voleur-kidnappeur a droit à un cours intensif allant du vol d’une vieille Coccinelle, au vol plus délicat d’une BMW ou d’une Mercedes équipée de toutes les alarmes possibles.

Selon un reporter du quotidien El Universal qui est parvenu à s’inscrire à l’un de ces cours, le grand « maître », dit El Urco, enseigne en un tour de main le maniement des « instruments de classe » : des pinces-monseigneur, des crochets, des grandes lames, des couteaux, du fil de cuivre, et le pistolet calibre 22. Les travaux pratiques s’enchaînent vite sur des voitures volées, entassées dans la cour intérieure de l’école. Le tout filmé sur vidéo pour corriger toute faute de doigté.

Ces cours étant bien assimilés, les élèves « n’ayant pas droit à l’erreur », on passe à la phase « séquestration express » : comment attaquer un automobiliste à un feu rouge, pistolet au poing, le plaquer au sol, le dépouiller de ses biens, vider ses comptes avec ses cartes de crédit, ou même demander à sa famille une rançon .

Puis, pendant quelques mois, les « diplômés » lâchés dans les rues doivent remettre à leur professeur 80 % de leurs bénéfices. L’éducation, c’est fou !