Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCC - Com Com de Châteaubriant > CCC - 2000-2001 > CCC -2000-2001

CCC -2000-2001

Ecrit le 11 décembre 2000 -

Réunion du 7 décembre 2000

Fercé, la plus haute commune de Loire-Atlantique. Altitude 116 mètres au dessus du niveau de la mer.

Fercé, une petite commune de 526 habitants, dans le grand Nord du département, accueillait ce jeudi 7 décembre 2000 la réunion de la Communauté de Communes du Castelbriantais, en affirmant haut et fort, par la voix de son maire Yannick MASSARD, sa volonté de continuer à travailler en intercommunalité et son souhait que cela continue après les prochaines municipales.

Société E 3

E3 (électronique, environnement, écologie), est une société à capitaux allemands qui a noué des contacts avec l’entreprise EOLE implantée autrefois à Derval. Elle s’occupe de la collecte et du tri des produits électroniques en fin de vie (par exemple : écrans d’ordinateurs, téléphones mobiles, etc). Son siège social est à Vandœuvre (54500) mais elle souhaite disposer d’une base avancée dans l’Ouest

A titre précaire et exceptionnel des locaux ont été mis à sa disposition :
– les anciens magasins et bureaux d’études Huard
– deux parties de l’ancien atelier de parachèvement

En tout 2450 m2, pour un an renouvelable, depuis le 10 novembre 2000.

Etant donné le mauvais état des locaux, le loyer est gratuit pour la première année, le locataire s’engageant à prendre en charge les travaux nécessaires (sanitaires, sécurité). Pour les années suivantes, le loyer sera de 73 500 F par an.

Dans un premier temps cette entreprise ne crée que deux emplois, mais elle a des ambitions pour un projet plus important, et propose des emplois non qualifiés, envisageant même de travailler avec le Centre d’Aide par le Travail. Elle offre donc des perspectives pour des emplois pouvant répondre à des besoins d’insertion. Du moins, espérons-le !

CLIC  

Un CLIC   c’est un « centre local d’information et de coordination gérontologique », un moyen de concrétiser un partenariat entre les services de soutien à domicile, le secteur libéral, les hôpitaux et les établissements d’hébergement, en direction des personnes âgées les plus défavorisées. C’est un lieu de proximité, d’écoute, d’aide et d’orientation des personnes âgées et de leur famille.

Pour obtenir la mise en place d’un CLIC   il faut deux choses :
— Un découpage géographique cohérent correspondant à une population âgée de plus de 60 ans, en milieu rural, de 7000 à 10 000 personnes. C’est le cas pour le pays de Châteaubriant   qui recense environ 11 000 personnes de plus de 60 ans
– Une acceptation par l’Etat.

La Communauté de Communes du Castelbriantais a donc décidé d’adhérer au projet CLIC  , et de proposer un contenu précis d’ici la fin janvier. Auquel cas, s’il est accepté, l’Etat versera 500 000 F par an, et le Conseil Général 200 000 F


(note du 5 mai 2002) :

Un p’tit CLIC  

Sept CLIC   (centre local d’information et de coordination gérontologique) ont été lancés le 17 septembre 2001, dont un à Châteaubriant. Jean Seroux a reconnu qu’il avait pris du retard et que deux réunions de mise en place devraient avoir lieu les 21 mai et 5 juin 2002. Le CLIC   étant initialement prévu pour UN AN, on se demande bien ce qu’il pourra faire entre le 5 juin et le 17 septembre !