Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en Gallo : le cavalou et le pélerinou .........

Chronique en Gallo : le cavalou et le pélerinou .........

Ecrit le 2 mai 2009

 Ça grippeu …

 
Nous v’la pris entre deux griffes : la grippe cochonne qui interdizeu de se rassembleu pour pas éternueu et postillonneu et faire de la pandeumize et l’appel du premier mai qui pousseu à à manifesteu et défileu tous ensemble pour défendre son bout de gras. Qui c’est qui va gangneu et où ça va grippeu ?
 
Mon Sarko qu’a éteu chez les mexicains avec sa belle n’a pas attrappeu le virus et a eu le dreu d’alleu mangeu chez le roi d’Espagne avec son grand copain Zapat-héros qu’éteu pas intelligent comme lu.
 
La mère Cantile qui vendeu nos zhôpitaux publics a acheteu pien de masques-cagoules et d’anti-idiotiques pour tous les grippeux et soignants mécontents.
 
Mon Baïyerou fait des livres pour prépareu sa pestilentielle de 2012 ; il est le pu méchanwt avec mon Sarko mais j’ai pas vu son Modeum (ni le Meudeuf) dans les défileux.
 
Dans un mois, on va voteu pour hein-ne Europe de gauwche ; j’ai pou que ça grippeu aussi.
 
 

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 13 mai 2009

 Le Cavalou et le Pélerinou

 
 Pisqu’on fête la paix des ménages et entre les vaïzins du monde, c’est ben sympa que le cavaliere qu’ a pas la Berlu, ce sconnard (le cavalou après les p’tites jeueunes fonh-mes) et le peuleurinou, monsieur Tout-Blanc (qu’est pas teurjours ben net) occupeu les zactualiteux. Après les gardous de prison et de pigeons, les chômous qu’enfermeu leurs patrons qu’éteu pas là, les rois nègres qu’acheteu la France avec des sous sales qu’y zont blanchis, on respireu la bonne air.

 
La fonh-me du cavalou veut divorceu pour faire comme Cecilia et rentreu à l’amicale des ex-preumières ; je pense que le cavalou va trouveu une française pour faire la nique à la Carla ; c’éteu l’europe des Sabines .

 
Mon benoit treize et trois va cheu les zarabes et les zisraéliens pour leur dire comben y les zaimeu et répareu les bêtises qu’y faiseu pas exprès. Y diseu que c’éteu un pélérinage sur les pas du Christ qui pardonneu à la fonh-me à Dultère d’avoir pas pris de préservatif, se feuzeu caresseu les pieuds par la Marie Madeleine et discuteu avec la samaritaine, tous les voyous de collabos et les mizéreux des grands chemins, chasseu les marchands du temple et les cureux de leur bénitieu…Des fois qu’y balaireu le Vatican ? On peut rêveu, non !

 
 

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 20 mai 2009

 Pauv’ hibo

« Les grous deuvreu s’entende ô lé peutits
ô lieu d’ sa, y veuleu lez zégächeu »

La Fontaine in « leu lion et leu hibo »,
traduction de Ujeen Cogrel dans « fablenmitaw », 1997

Les grous même quand y sont peutits comme mon Sarko continueu à égâcheu les peutits même quand y sont nombreux à se révolteu comme les chômous, les grèvous, les cherchous, les étudious ; même quand c’éteu hein-ne fonh-me prix Nobel en Birmanie, les zarabes palestiniens derrière le mur avé le pape devant, les syndicous pour l’Europe sociale.

La mère Bougresse-Pécresse et la mère Cantile-Bachelot vouleu teurjou transformeu les zuniversiteux et les zhôpitiauws en enteurprises rentables et currentielles. Bentout, y aura pu que les zécoles françaises à l’étrangeu qui seront gratuites pour que le p’tit Louis à mon Sarko soiye ben au chauwd à Doubaïye.

Les bon-nes nouvelles arriveu de l’espace où des peutits stationautes ont répareu le grou téléscope Houbeul et où Ariane dérouleu le fil qui remonteu à quatorze milliards d’anneu pour trouveu la preumière lumière au bout du tunnel de l’univers. L’hom-me-hibo va tombeu dans le big bang. Pourvu qu’y soiye pas égâcheu !

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 


Ecrit le 27 mai 2009

 Chouchou, je te vois, tu me vois !

 
Si not’ faislézœufs(3) marseillais aveut su comment Carla appeleu son chéri : chouchou, il aurait échappeu à la justice et au zèle de nos chers policieux car on peut pas fouilleu et gardeu à vue quéqu’un qui prononceu un si beau « chouchou » comme on le vaïyeu et on l’entendeu dans le fesse bouc du président.
 
Maïye ce qui me chagrineu, c’éteu la sarkosysation de toute not’sociéteu.
Que l’hUMour Peu chercheu à reussembleu à son chouchou, à l’adoreu, le chanwteu, l’imiteu en jouant les gros chefs, faisant tous les jours des lois qui peuveu pas s’appliqueu, des reuformes qui fouteu la merde partout, des contrôles et des arrestations même deu keuniauws de 6 et 10 annws, c’éteu ben normal ; mais que dans toutes les zadministrations, les enteurprises, les associations, cheu les journalisses, les enseignous, les famillles, on fonctionneu à la Sarko, on ne supporteu pu d’ête critiqueu, on se meufieu de l’humour, on ne vouleu pu de deubats deumocratiques mais tout le pouvaïye au sommet, des bigs brosseurs qui surveuilleu tout, fouilleu chacun, dans la rue, à l’écoleu, dans les commerces. On appeleu ça la sécuriteu : un policieu deurrieure et devanwt !
 
Je te teneu, tu me teneu par la barbichette ! Je te vaïyeu et tu me vaïyeu, ô mon chouchou chéri !
 

 

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu

 

(1) faislézœufs : philosophe !


NOTES:
1 Egâcher = écraser       
2 hibo = moucheron

3 Faislézœufs : philosophe !