Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : queuque chouse de pourri ?

Chronique en gallo : queuque chouse de pourri ?

[Article précédent->3749 ] - [Article suivant->3861 ]
Ecrit le 5 juin 2013 {{{Y a-t-y queuque chouse de pourri ?}}} Jusqu'asteure, on aveut confiance dans nos juges, not'justice lente mais ferme, pas mafieuse pour deux sous comme partout ailleure et vlà-t-y pas que ceu sereut hein-ne bande de voyous en bandes organizeuilles et que ça se chamailleu pour don-neu not'argent à leurs peutits copains ou des certificats de con-plaisance. Tout le monde s'y metteut donc pour nous envaïlleu dans les tendres bras de la Marine et soulageu son sacreu sacrome casseu dans sa piscine. Y en aveu qui n'héziteu pas à kauwzeu de pré-fascisme en Europe avec de l'omo-phobie, de la rabot-phobie, de la démo-phobie, de la politico-phobie. Alors que mon Hauwt Lande se reuhauwsseu dans les sondages et reuceuveut sa copine Angela dans son palais de leu lisieulle pour relanceu notre croissance en berne, la dreute se deuchireu tout le temps sur le mariage gay et feuzeut foireu ses primaires parisien-nes pour la haiNe K aiMe. Pour la Syrie, le Con-munauteu internationale eteu teurjous paralizeuille et malgreu les lignes rouges franchies ne seut pas kaïye faire pour empêcheu le sang de couleu et le dictatou de triompheu. On kauwzeut d'hein-ne con – férence à Genève mais ça chipoteut sur les invitations. Quand le temps est pourri, tout le reste suit Et pourtant une heure de santé fait du bien à un malade Et un jour de plus console un mortel Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu'reu ------------- Ecrit le 12 juin 2013 {{{Ça chauwffeu !}}} On n'éteut pas trop sorti de not' printemps pourri que v'là les orages qui éclateut dans beaucoup de nos ciels qu'on vouleut radieux. La peste brune, en plein Paris, a tueu un jein-ne gringalet (mais à l'intelligence brillante) qui peuzeut pas lourd dans les gros bras des skinaides ; ça veuneut du climat ou ça créeu un climat ? Tous les politiques monteut au créneau et s'accuseut de mette de l'huile sur le feu... sauf Pierre Maurois qui veneut de nous quitteu. La Turquie éteut en ébullition conteur son preumieu minisse qui vouleut pas écouteu ses jein-nes et ses forces de gauwche. La Syrie continueu d'envaïyeu ses gaz mortels et d'enleuveu les journalisses qui vouleut vaire et kauwzeu. Quand c'éteut pas la guére qui feuzeut couleu du sanwg, c'éteut la guére économique qui tueu le commerce et les bon-nes reulations enteur les peuples et les zétats ; ça s'étripeut enteur la Chine et l'Europe à propos non de bottes d'oignons mais de panneaux pour le solaïye ou de vin de bordeaux...alors que not' Europe sembleut reuleuveu la tête avec les efforts de mon Haut Land et le Peu Seut qui voteu sa convention. « On peut vivre à l'ombre d'une dette mais non de la potence ». Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu'reu ------------ Ecrit le 19 juin 2013 {{{Respireu malgreu ... }}} Pu not'justice se rapprocheu du chef de bande organiseuille qui a distribueu nos sous à tous ses copains riches pour acheteu des yautes ou des journauws et pu not'Sarko aveut envie de reuveunir trôneu dans les ors de not' Reupublique avec l'immuniteu qui va avec, retrouveu les Tapie moelleux et mielleux, les Guéant tapineux, les Copé copineux appreuneut la deumocratie en auto-écrasanwt ses sujets bien soumis. L'Iran feuzeut mine aussi de joueu hein-ne deumocratie muscleux avec son Guide tout-puissant comme Allah, le miséricordieux. Les jein-nes turcs résisteut sans ganwts à leur Erdo ganteux déjà gâteux par le pouvoir de la Kapé deupuis 10 anws ! Les Feumènes ne pouveut pu montreu leurs beaux seins qu'en prison dans le printemps arabe tunisien pour le plaisir des prison-nieux politiques. Mon Obama aveugleu par tous les rapports seucrets de ses services de sécuriteuille a quand mein-me vu que la ligne jauwne aveut éteu franchie en Syrie et va peut-être ideu les oppositions. Pour respireuille dans ce monde de fous, je vous conseille la lecture d'un peutit livre de 48 pages qui paraît ce jour : « Manifeste convivialiste. Déclaration d'interdépendance » collectif le Bord de l'Eau, 5 € "La maladie vient à cheval et s'en va à pied" Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu'reu ------------- Ecrit le 26 juin 2013 {{{C'étéu l'euteu ! }}} Toutes les zafféres du monde continueut, les populisses se réjouisseut et se disputeut, les riches éteut pour l'austeuriteu des pôvres et le pognon pour yeux, les zopaques pour l'opaciteu, les zoptimisses optimisatous pour les paradis sans fiches mais avec beau-coup de pon-mieus pour cacheu leur nuditeue morale et croqueu les pon-mes qui décideut le bien et le mal pour les auwt's. Et pourtanwt, c'éteu le bel éteu qui commençeut pour brûleu ceusses du Nord, naïyeu ceusses du Sud et geleu ceusses du Milieu (nous, ben sûr...). Et pourtanwt, mai 68 réveuilleut les jein-nes du Brésil, de Turquie, d'Egypte et bentout ceux d'Iran qu'ont voteu pour un reuligieux modéreu. Et pourtanwt, not' plus Hauwt Land réunisseu hein-ne con-feurence pour faire kauwzeu les ouveurieux avec les patrons, chercheu des solutions à des problémes zinsolubes : le plein emploi, les reutraites, les formations professionnelles, le chacun pour saïye et pu de dieu et d'Etat pour tous ! Et pourtanwt, c'éteut la féte de la musique, de la chanwson dans toutes nos rues et nos villages. C'éteu l'éteu ! _ {Eteu sec, hiver rigoureux ; éteu orageux, hiver pluvieux ;} _ {Eteu humide, automne serein ; bel éteu, printemps pluvieux} Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu'reu
[Article précédent->3749 ] - [Article suivant->3861 ]

Ecrit le 5 juin 2013

Y a-t-y queuque chouse de pourri ?

Jusqu’asteure, on aveut confiance dans nos juges, not’justice lente mais ferme, pas mafieuse pour deux sous comme partout ailleure et vlà-t-y pas que ceu sereut hein-ne bande de voyous en bandes organizeuilles et que ça se chamailleu pour don-neu not’argent à leurs peutits copains ou des certificats de con-plaisance. Tout le monde s’y metteut donc pour nous envaïlleu dans les tendres bras de la Marine et soulageu son sacreu sacrome casseu dans sa piscine. Y en aveu qui n’héziteu pas à kauwzeu de pré-fascisme en Europe avec de l’omo-phobie, de la rabot-phobie, de la démo-phobie, de la politico-phobie.

Alors que mon Hauwt Lande se reuhauwsseu dans les sondages et reuceuveut sa copine Angela dans son palais de leu lisieulle pour relanceu notre croissance en berne, la dreute se deuchireu tout le temps sur le mariage gay et feuzeut foireu ses primaires parisien-nes pour la haiNe K aiMe.

Pour la Syrie, le Con-munauteu internationale eteu teurjous paralizeuille et malgreu les lignes rouges franchies ne seut pas kaïye faire pour empêcheu le sang de couleu et le dictatou de triompheu. On kauwzeut d’hein-ne con – férence à Genève mais ça chipoteut sur les invitations.

Quand le temps est pourri, tout le reste suit
Et pourtant une heure de santé fait du bien à un malade
Et un jour de plus console un mortel

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 12 juin 2013

Ça chauwffeu !

On n’éteut pas trop sorti de not’ printemps pourri que v’là les orages qui éclateut dans beaucoup de nos ciels qu’on vouleut radieux. La peste brune, en plein Paris, a tueu un jein-ne gringalet (mais à l’intelligence brillante) qui peuzeut pas lourd dans les gros bras des skinaides ; ça veuneut du climat ou ça créeu un climat ? Tous les politiques monteut au créneau et s’accuseut de mette de l’huile sur le feu... sauf Pierre Maurois qui veneut de nous quitteu.

La Turquie éteut en ébullition conteur son preumieu minisse qui vouleut pas écouteu ses jein-nes et ses forces de gauwche. La Syrie continueu d’envaïyeu ses gaz mortels et d’enleuveu les journalisses qui vouleut vaire et kauwzeu.

Quand c’éteut pas la guére qui feuzeut couleu du sanwg, c’éteut la guére économique qui tueu le commerce et les bon-nes reulations enteur les peuples et les zétats ; ça s’étripeut enteur la Chine et l’Europe à propos non de bottes d’oignons mais de panneaux pour le solaïye ou de vin de bordeaux...alors que not’ Europe sembleut reuleuveu la tête avec les efforts de mon Haut Land et le Peu Seut qui voteu sa convention.

« On peut vivre à l’ombre d’une dette mais non de la potence ».

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 19 juin 2013

Respireu malgreu ...

Pu not’justice se rapprocheu du chef de bande organiseuille qui a distribueu nos sous à tous ses copains riches pour acheteu des yautes ou des journauws et pu not’Sarko aveut envie de reuveunir trôneu dans les ors de not’ Reupublique avec l’immuniteu qui va avec, retrouveu les Tapie moelleux et mielleux, les Guéant tapineux, les Copé copineux appreuneut la deumocratie en auto-écrasanwt ses sujets bien soumis.

L’Iran feuzeut mine aussi de joueu hein-ne deumocratie muscleux avec son Guide tout-puissant comme Allah, le miséricordieux. Les jein-nes turcs résisteut sans ganwts à leur Erdo ganteux déjà gâteux par le pouvoir de la Kapé deupuis 10 anws !

Les Feumènes ne pouveut pu montreu leurs beaux seins qu’en prison dans le printemps arabe tunisien pour le plaisir des prison-nieux politiques.

Mon Obama aveugleu par tous les rapports seucrets de ses services de sécuriteuille a quand mein-me vu que la ligne jauwne aveut éteu franchie en Syrie et va peut-être ideu les oppositions.

Pour respireuille dans ce monde de fous, je vous conseille la lecture d’un peutit livre de 48 pages qui paraît ce jour : « Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance » collectif le Bord de l’Eau, 5 €

« La maladie vient à cheval et s’en va à pied »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 26 juin 2013

C’étéu l’euteu !

Toutes les zafféres du monde continueut, les populisses se réjouisseut et se disputeut, les riches éteut pour l’austeuriteu des pôvres et le pognon pour yeux, les zopaques pour l’opaciteu, les zoptimisses optimisatous pour les paradis sans fiches mais avec beau-coup de pon-mieus pour cacheu leur nuditeue morale et croqueu les pon-mes qui décideut le bien et le mal pour les auwt’s.

Et pourtanwt, c’éteu le bel éteu qui commençeut pour brûleu ceusses du Nord, naïyeu ceusses du Sud et geleu ceusses du Milieu (nous, ben sûr...).

Et pourtanwt, mai 68 réveuilleut les jein-nes du Brésil, de Turquie, d’Egypte et bentout ceux d’Iran qu’ont voteu pour un reuligieux modéreu.

Et pourtanwt, not’ plus Hauwt Land réunisseu hein-ne con-feurence pour faire kauwzeu les ouveurieux avec les patrons, chercheu des solutions à des problémes zinsolubes : le plein emploi, les reutraites, les formations professionnelles, le chacun pour saïye et pu de dieu et d’Etat pour tous !

Et pourtanwt, c’éteut la féte de la musique, de la chanwson dans toutes nos rues et nos villages. C’éteu l’éteu !

Eteu sec, hiver rigoureux ; éteu orageux, hiver pluvieux ;
Eteu humide, automne serein ; bel éteu, printemps pluvieux

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu