Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > CD44, fleurs et paysages 2016

CD44, fleurs et paysages 2016

Ecrit le 30 novembre 2016

 Des fleurs et un oubli

Le 23 novembre avait lieu à Nozay la remise des prix du concours « Fleurs et Paysages » organisé par le Conseil Départemental. Cette commune étant en effet lauréate l’an passé, il lui revenait la tâche d’accueillir les participants. Le décor de la salle, avec arbres d’automne et palis était fort beau.

Prix coup de cœur du jury, pour Erbray, « Démarche paysagère : Motivation de l’ensemble de l’équipe et valorisation de l’identité communale rurale ».

  L’équipe d’Erbray et Françoise Gentil

Prix d’encouragement à la gestion environnementale, pour Châteaubriant : « Réelle volonté d’évolution, avec de nombreux échanges entre l’équipe voirie et le service espaces verts ». La photo présentée montrait l’hôtel à insectes installé au Jardin des Lilas. Les délégués de Châteaubriant ont cité l’association Rencontres   qui gère ce jardin, mais ont oublié de prévenir l’association et omis de la citer sur le site internet de la ville. Mais ce n’est sans doute qu’un (fâcheux) oubli !


Au cours de la soirée, diverses expériences ont été présentées et notamment celle de la commune de Saint Viaud où un jeune jardinier, Samuel Pubert, avec son chapeau de paille et son tablier multicolore, a proposé de lancer « les incroyables comestibles « , concept très original qui transforme les espaces publics en potager à partager. Il a su mobiliser ses élus et les habitants autour d’une devise :

Semer, S’aimer, Essaimer
Le bonheur dans les cœurs

Pour lui il s’agit d’une démarche à trois : les élus, les services techniques, les citoyens, dans le respect de l’homme et de la nature, et pour un partage équitable, pour la création de liens sociaux. La commune a semé des herbes aromatiques dans les bacs à fleurs et installé une grainothèque à la bibliothèque !

[Rappelons qu’une démarche d’incroyables comestibles a été tentée à Châteaubriant – Voir La Mée 1-15 mai 2013).

 Apprentissage

Le maire de Saint Viaud a fait tout un plaidoyer en faveur de l’apprentissage, en disant qu’il a embauché un apprenti, que cela ne coûte pas cher à la commune et que c’est un bonheur pour tout le monde.
« Prenez des apprentis, renseignez-vous auprès de la commune de Saint Viaud » a-t-il dit. Voir un guide de l’apprentissage ici : https://frama.link/guide-app