Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > Hommage à Jacques de Kérangat

Hommage à Jacques de Kérangat

Ecrit le 4 mars 2015

Jacques de Kerangat

"C’est à titre personnel et en tant qu’ex président de l’association St Patern que je viens rendre hommage à Jacques de Kérangat récemment décédé » » écrit Gilbert Massard. ’’C’était un homme de foi, érudit, à la curiosité multiple, heureux de partager ses connaissances, notamment pour le patrimoine de sa commune, religieux en particulier. C’est dans ce cadre que je l’ai, à plusieurs reprises rencontré’’.

J. de Kérangat, à la Croix Dauffy

Je garde un souvenir reconnaissant de ces visites enrichissantes qui ne manquaient pas d’humour, notamment ce jour de janvier 2005 où nous avons longuement parlé du petit patrimoine de sa commune agrémenté de la visite de quelques belles croix de schiste. Nous avons d’abord examiné le cadastre ancien de 1838, dont j’avais fait un relevé, et qui mentionne pas moins de 19 croix, la plupart disparues, aux noms évocateurs : croix Rouge  , croix Jouet, croix à Rabu, croix du gué Poisson, croix des Morts… nous avons aussi parlé des mares, gués, ruisseaux, fontaines, villages disparus, chemins dont il reste parfois quelques portions épargnées d’un remembrement forcené : Grand Chemin et chemin de St Louis traversant la forêt de Riaillé et qui étaient peut-être des voies de pèlerinages menant à St Julien de Vouvantes ?

C’est ensuite avec grande fierté que nous avons marché dans « son » village de Villechoux et examiné les trois belles croix de schiste : le curieux croisillon potencé trouvé enfoui dans un champ, la haute croix hosannière qui était auparavant dans l’ancien cimetière et la croix au bord du ’’Grand Chemin’’ restaurée lors de l’expo 2005.

J.de Kerangat (à gauche) et, assis, Gilbert Massard

A plusieurs reprises, le vendredi saint vers trois heures de l’après-midi, nous l’avions rencontré sur le pâtis de la Grande Haie là où s’élève la croix de Louise Dauffy nommée aussi « la bonne croix » ce lieu était autrefois très fréquenté, réputé guérir de nombreux maux, mais les temps ont changé, la médecine moderne a remplacé les prières… Jacques de Kérangat était en quelque sorte le gardien des lieux et veillait jalousement sur le tronc d’offrandes destinées à l’abbaye de Melleray pour des intentions de messes…

En octobre 2009 il avait accepté d’assurer la visite du site de la Bonne Croix en relatant l’historique de cette croix chargée de légendes et en y apportant son éclairage personnel non dénué d’humour.

à l’exposition de 2005

A Dieu Jacques, et merci pour ces belles rencontres   terrestres et dans l’espérance de l’éternité."

Signé : Gilbert Massard

Ainsi va la vie …. Nous voyons disparaître peu à peu tous ceux qui ont apporté leur passion et leurs connaissances au Pays de Châteaubriant   : Jean Franco, André Roul, Albert et Roger Cavé, Raymond Lebossé, Jean Gilois, Marc Bournigault Existe-t-il une éternité ? Si oui, y retrouverons-nous ces hommes d’histoire et d’amitié ?
BP