Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : début d’éteu pourri

Chronique en gallo : début d’éteu pourri

Ecrit le 3 juillet 2012

 Début d’éteu pourri

Not’ dose de bon-nes et de mauvaises nouvelles ne changeu point. Les sommets européens pour sauwveu définitivement l’euro en feuzanwt avanceu le jeu de go et d’égos avec la Angeula continueu tout de go. La monteu des zislamisses, la guére enteur les Chiites et les Sunisses dans la Syrie Alaouite s’installeu pour dureu. En face le sourire et les mains jointes de la grande dame Birmane nous remonteu le moral et la patience.

Cheu nous, ça souffleu le chauwd et le freu, le soullaïlle et la pieu, le ciel bleu et les gros nuages orageux. Les meusures qui commenceu à tombeu de not’gouvernement mécontenteu malgré les soldes qui feuzeu courir tout le monde ; les licenciements et les chômous augmenteu et les vacanwces alleu diminueu et se réduire comme peau de lapin.

Mais dans cet océan agiteu, la Mée de Chateaubeuriand gardeu la ligne et la santeu.

Quand l’éteu est pourri,
L’automne sera nourri
Et l’hiver ben rétréci

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 10 juillet 2012

 Cette obscure croissance qui tombe des étoiles ...

Le « boson », né sous Higgs, la particule de Dieu, qui donneu du poids aux choses, me renvaïye à la boue, la bouse, matière preumière et deurniére de toute la création : tout est et reudeuviendra poussieure ! Cette veuriteu devineu par chacun est asteure cerneu dans le grand cercle du CERN par hein-ne armeu de scientifiques patenteux :

  • poussieures les monuments de Tombouctou ou les boudhas d’Afga,
  • poussieures les bâtiments et ceux qui les habiteu en Syrie,
  • poussieures les meusures ben meusureux de not’Héros,
  • poussieures les sous qui nous sont soutireux pour faire croasseu la croissance,
  • poussieures les vacanwces de l’éteu et ceux qui les preuneu,
  • poussieures les bagarres de la dreute pour se donneu un vraïye chef à la hauteur du peutit Nicolas...
    Ah Boson, bossons, bousons pour cette obscure croissance...
Et je croy se je vous disoye
Les valeurs qui sont en mon fait
Qu’a grand peine creu je seroye
Et si suis le moys de Juillet.
Je suis joyeux e peu de plet
Pour tous biens faire tost mourir,
Si doit un bien de cueur parfait
En mon temps Jesuscrist servir
(1496)

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 17 juillet 2012

 A hue et à dia

Quand j’éteu charretieu, je diseu à mes bœufs : Hue, si je vouleu alleu à dreute et DIA, si je vouleu la gauwche. Tous les zautocrates ou dictatous, même entoureux d’une granwde cour, ne connaisseu que le monologue : y parleu et décideu seul et qu’hein-ne direction : mon Sarko nous a hue pisqu’il éteu à dreute toute ; mon Très Haut Lande y veut institueu le DIA-logue social et le mette dans not’constitution. Sa conférence a plu   à tout le monde même si , dans le méme temps, le Pigeot, le Sanofi et ben d’auwt’s annonceu des licenciements à pu savoir qu’en faire.

Les patrons sont teurjous à Hue et les ouveurieux à Dia...et la charrette sera pien-ne de prolétaires renvaïyeux cheu yeu.

Ca hucheu aussi cheu les zEgyptiens, les Syriens, les Maliens mais le dialogue sembleu point dans leurs zhabitudes et leur charia.

Maïye qui signeu toutes les peutitions, j’avons pas vu passeu celle que les croyants ont envaïyeu à leur dieu, maître de l’anticyclone des Açores, pour dénonceu la pié et le freu de ceut’éteu et demandeu du soulaïye pour les gensses du ch’nord et de l’ouest et les vacancieux qui sorteu pu de leur lit.

Ciel de juillet, rouge au matin
est un pluvieux vaïzin 
 
signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu
 
----------------
 
Ecrit le 15 août 2012
 

 C’éteu lamiou

 
Les bieux étant fauwcheu, le grain valseu pas seulement dans le trieur mais sur les marcheux capitalisses et not’ pain va auwgmenteu mais c’éteu core la trève de l’éteu et le peuple ne penseu, ne kauwzeu, ne vouleu que « panem et circenses » comme dizeu les gallo-romains de la Mée, du pain de vacanwces et des jeux zolympiques...Mais quand le cirque sera fini, on nous prometteu du pain sec et des larmes : reucession, licenciements, chômages pendant de longues zanneux et c’éteu pas not ’ petit robot martien, curiosity, qui amuzeu nos savanwts, qui va sauwveu not’pianète useue. Nos ogres ploutocrates ont teurjous soif du « sang des pauvres ».
 
Les Syriens continueu à s’entretueu et détruire leur pays avec la beuneudiction de la Russie et de la Chine. Mon Sarko étant rentreu de ses vacanwces royaless pour jeteu son grain de sel et reuveuilleu le Hollande qui feuzeu la sieste à Brégançon avec la twit villeur.
 
Le Sinaïye aussi se reuveuilleu pour asphixieu Gaza et amuseu les sionistes qui ne rêveu que d’attaqueu l’Iran et embrazeu tout le proche-orient. Les extrémisses éteu partout !
 
Je suis Aoust auquel nul grant loysir
Ne doit prendre ne sejourner
Mais faucher, fener par plaisir,
Mettre en grange, battre et vener.... 

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu