Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Personnes âgées, retraités > Retraites > 2011 - Retraités CFDT et solidarités

2011 - Retraités CFDT et solidarités

Ecrit le 9 février 2011

 Solidarités

Les retraités et préretraités CFDT de Châteaubriant réunis sous la présidence de Guy Pelhâte le 31 janvier 2011

– Affirment leur solidarité avec toutes les générations, avec les exclus de plus en plus nombreux et avec ceux qui se battent en ce moment pour la démocratie.
– Constatent que depuis leur dernière Assemblée Générale en 2010, les conditions de vie des retraités se sont encore dégradées. Les hausses importantes des tarifs du gaz, de l’électricité, des assurances pénalisent les plus faibles revenus et ils sont nombreux chez les retraités.
– Dénoncent la politique du gouvernement qui aggrave les inégalités et la pauvreté en France. Réformer ne doit pas consister à s’adapter à l’injustice mais à se donner les moyens de la faire reculer.

 Les retraites

« Leur augmentation ne suit pas le coût de la vie contrairement aux dispositions de la loi. De plus cette évolution est basée sur un indice INSEE qui ne répond plus à la montée des prix des dépenses courantes indispensables (loyers, chauffage, carburant, taxes locales, etc.) » dit la CFDT, renouvelant ses revendications : un minimum de pension égal au SMIC et notamment « une revalorisation préférentielle pour les basses pensions » et « une politique fiscale plus juste et plus solidaire ».

 Le droit à la santé

« Les mesures prises ces dernières années pénalisent fortement les revenus modestes, en particulier ceux des retraités. Elles conduisent à une restriction généralisée des soins : franchises sur consultations et médicaments et tout acte médical, déremboursement de médicaments, augmentation du forfait hospitalier, etc ». La CFDT demande une politique de santé donnant à chaque citoyen les moyens de se soigner dans les meilleures conditions. « Des solutions collectives et solidaires doivent être mises en place pour réduire les obstacles financiers à l’accès aux soins et aux services » et en particulier « une répartition équilibrée des professionnels de santé sur tout le territoire » 

Le syndicat mise sur la cohésion sociale en réclamant « une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie en diminuant le reste à charge des familles au travers d’un financement mutualisé, solidaire et pérenne » et appelle à rejoindre la CFDT.