Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Santé, questions générales > Handicap > ESAT : 40 ans et une écocyclerie

ESAT : 40 ans et une écocyclerie

Ecrit le 19 juin 2013

 1973-2013 : l’ESAT   a 40 ans

L’ESAT   (centre d’aide par le Travail : Ateliers de la Mée) fêtera ses 40 ans le 21 juin, dans ses locaux, 43. rue d’Ancenis à Châteaubriant, de 14h à 19h, avec une journée Portes Ouvertes.

Les différents ateliers seront présentés aux familles et aux visiteurs. Cette année, une nouveauté : l’Ecocyclerie ouvrira en septembre 2013, après la Foire de Béré.

 En 2007 déjà …

Une Union des Ecocycleries a été mise en place en Loire-Atlantique le 12 septembre 2007. La Com’Com’   de Nozay a engagé une étude en janvier 2008, avec le SMCNA (Syndicat Mixte Centre Nord Atlantique), ce qui a débouché sur une écocyclerie qui s’est d’abord installée à La Chevallerais et se trouve maintenant à Savenay.

Dès cette époque, le Pays de Châteaubriant   a été sollicité pour en faire autant. Mais Alain Hunault refuse tout ce qui ne vient pas de lui ! … Les choses ont donc été bloquées.

 L’ESAT   en piste

C’est alors que l’ESAT   est entrée en piste en 2009. Mme Maumy, directrice, explique que les activités proposées aux travailleurs, dans son établissement, sont plutôt « physiques » : menuiserie, espaces verts, vitres et sols. « Il nous fallait penser une nouvelle activité plus adaptée aux travailleurs vieillissants, d’autant plus que, ici, nous n’avons pas de SACAT » (SACAT : Section Aménagée de Centre d’Aide par le Travail). D’où l’idée de réfléchir à une écocyclerie. Un partenariat a été établi avec la Com’Com’   de Derval et celle de Châteaubriant pour lancer une étude de faisabilité. Ces deux Com’Com’   apportent un financement pour le démarrage.

Et voilà ; l’écocyclerie est née depuis début juin 2013. Oh ! Le bébé n’a pas été encore présenté au public, car il faut le temps de mettre les choses en place : ramassage, transformation, vente.

Le ramassage des objets se fera de trois façons :

  • un conteneur spécial dans les déchetteries
  • l’apport volontaire des habitants
  • et même la collecte à domicile, aussi bien chez les particuliers que dans les entreprises.

Ensuite, 6 travailleurs, avec un encadrant, s’occuperont de réparation-transformation sur place dans le bâtiment loué juste à côté de celui d’Emmaüs   sur la route d’Issé à Châteaubriant.

Enfin il y aura revente au public les mercredis et samedis toute la journée, en complémentarité avec l’association Emmaüs  .

 Valorisant

Cette activité nouvelle est novatrice : il y a peu d’ESAT   en France faisant une écocyclerie.

Elle sera très valorisante pour les travailleurs, heureux de donner une autre vie aux objets. Cela procurera des activités manuelles et artistiques, un vrai travail de création.

Autre avantage : la saisonnalité, pouvoir proposer un travail adapté quand les intempéries (comme celles de cette année 2013), interdisent d’aller travailler dehors.

Dernier aspect, et non des moindres : cette activité relève de la responsabilité sociétale de l’entreprise et l’ESAT   compte bien participer à la sensibilisation du grand public !

La collecte des objets est déjà commencée. Contact :
Ateliers de La Mée : 02 40 28 09 51


Ecrit le 19 juin 2013

 L’ACPM   aussi

Rappelons que l’ACPM   (Ateliers et Chantiers de Pays de la Mée) s’est lancé dans la récupération de palettes qu’elle utilise joliment pour faire des meubles en bois, selon le désir des clients. Par exemple : un beau petit bac pour faire pousser du persil sur un balcon …
Contact : 02 40 28 09 70

 L’ORPAC   également

L’Orpac   aussi fait du recyclage dans son atelier bricolage solidaire.