Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Agriculture > Nourriture > Les cochons mangeront des PAT

Les cochons mangeront des PAT

Ecrit le 14 novembre 2007

Et les cochons mangeront des PAT

Quinze ans déjà : en 1992 l’épidémie de la vache folle battait son plein, 30 000 bovins malades cette année-là. Environ 180 personnes sont mortes de la nouvelle forme de la maladie de Creutzfeld-Jakob. Il est interdit, depuis 1990, de donner des farines animales à des ruminants (qui mangent de l’herbe et pas du sang !). Les cimenteries ont brûlé des tonnes de FOV (farines de viande et d’os).

Les vaches, maintenant, ne mangent plus que des céréales et du soja. Mais le prix de ces produits agricoles augmente, en lien avec la production d’agro-carburants. Et les F.O.V se sont anoblies ... en devenant des

PAT (protéines animales transformées) : un travail que fait très bien l’usine Saria à Issé.

D’où la suggestion des représentants de la filière porcine : « réutilisons les PAT pour les cochons et pour les poulets ».

Pourtant, en juin dernier, l’INRA et l’Agence française de sécurité sanitaire, ont alerté sur le « risque de ré-émergence de la maladie qui pourrait résulter d’une ré autorisation des farines animales pour l’alimentation des espèces monogastriques [porc, lapin, volaille] sans mesures drastiques destinées à contrôler le risque de contamination croisée entre aliments pour monogastriques et aliments pour bovins, non seulement dans les usines d’aliment du bétail mais aussi dans les exploitations agricoles » .