Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Régional > Contrat régional de territoire 2013-2016

Contrat régional de territoire 2013-2016

Ecrit le 16 octobre 2013

Les équipements et les projets qui comptent pour les habitants se construisent à l’échelle d’un bassin de vie . La Région des Pays de Loire y contribue avec une enveloppe globale de 300 millions d’euros. Christophe Clergeau, 1er vice-président de la Région des Pays de Loire, en charge du développement économique et de l’innovation, a signé, le 9 octobre, une aide régionale de 4,848 M€ pour 8 actions du Pays de Châteaubriant   générant 20,736 M€ de travaux.

La Région réaffirme dans sa nouvelle politique contractuelle l’importance du principe de « subsidiarité » : ce sont les acteurs locaux, au plus près des besoins de leurs territoires, qui définissent les projets que la Région co-finance.

Le Pays de Châteaubriant   compte 57 866 habitants (recensement 2010) répartis sur 33 communes dont les plus importantes sont Châteaubriant, Nozay, Saffré, et Derval. Le syndicat mixte du Pays de Châteaubriant   fédère trois communautés de communes : Castelbriantais, Secteur de Derval et Région de Nozay.

Photo : Jean Louër, Françoise Gentil, Christophe Clergeau, Alain Hunault, Jacqeline Segalen.

 Huit opérations.

1) L’économie, l’emploi, la formation

Deux projets s’inscrivent dans cette thématique : le Parc d’activités des Estuaires à Derval, et le Parc d’activités économiques de l’Oseraye sur la Région de Nozay.

2) L’environnement, l’énergie et les transports

Cette thématique porte sur la construction d’un pôle environnement à Nozay.

3) Les solidarités territoriales et humaines

Ce volet comporte 3 projets : la construction d’un dojo à Châteaubriant et de deux espaces aquatiques, l’un à Châteaubriant et l’autre à Derval.

4) Ingénierie

Il s’agit du financement du poste de coordinateur des actions de Pays, et d’une allocation au Conseil de Développement

 Politiques sectorielles

Au-delà des actions inscrites dans le Nouveau contrat, la Région intervient également sur des projets structurants au titre de ses politiques sectorielles. De 2010 à 2012, et toutes politiques confondues, la Région a investi plus de 12 M€ sur le territoire du Pays de Châteaubriant   dont :

  • - 1,2 M€ pour l’action économique (aides aux filières industrielle et agroalimentaire), l’emploi et le tourisme  
  • - 7,8 M€ pour les formations initiales
  • - 1,1 M€ pour le transport (ligne autocar Angers-Châteaubriant et réaménagement de la gare de Châteaubriant)
  • - 1 M€ pour l’environnement (maîtrise des énergies et Contrat Régional de bassin versant de Vilaine)
  • - 144 200 € pour la culture, le sport et le patrimoine (Par exemple : 100 000 € pour le Château de la Motte-Glain)
  • - 760 000 € pour la réhabilitation de logements sociaux, l’aménagement de logements pour jeunes travailleurs et la création d’une maison de santé.

 Trois projets visités

La maison de santé pluridisciplinaire de proximité de Nozay

Elle comprendra des bureaux pour les professionnels de santé, une salle d’attente, un secrétariat, et une salle de réunion pour la coordination des soins, un bureau pour les stages et un lieu pour des consultations de spécialistes. Elle accueillera 20 professionnels de santé, un service de soins infirmiers à domicile, et l’association « Hospitalisation à domicile ». La structure disposera d’un équipement informatique, avec une connexion Internet haut débit, installé en réseau et s’intégrant dans le projet régional de télémédecine afin de permettre les visioconférences. Les travaux ont débuté fin 2013 pour une livraison prévue en 2014.

La Région soutient la réalisation de ce projet à hauteur de 632 000 € (332 000 € au titre du Nouveau contrat régional du Pays de Châteaubriant  ), pour un coût global de 2,4 M€, soit un taux d’intervention de 26 %.

Le Pôle environnement à Nozay

Basé à Nozay, le Pôle environnement a vocation à regrouper toutes les associations et établissements locaux agissant dans les domaines de l’environnement et du développement durable. La Région finance la création de ces locaux à raison de 483 600 €, dont 283 600 € au titre du Nouveau contrat régional pour un coût global de 1,055 M€, soit un taux d’intervention de 46 %.

Le parc d’activités économiques des Estuaires à Derval

Point P à Derval

Le parc d’activités économiques des Estuaires implanté sur la commune de Derval s’est enrichi de la construction d’un village d’artisans de 1 500 m2 dont 5 ateliers ont été achetés par la Communauté de communes du Secteur de Derval afin de les proposer en ateliers-relais, ...
et d’un pôle de services constitué de 20 lots prochainement commercialisés par la Communauté de communes …
et de la construction en cours d’achèvement de la plateforme logistique Point P qui ouvrira ses portes début 2014.

La Région prend en charge l’opération à hauteur de 1,056 M€ dans le cadre du Nouveau contrat régional sur un coût global de 4,2 M€, soit un taux d’intervention de 25 %.

La plateforme de Derval, selon M. Louër, sera la plus grosse plateforme d’Europe, sur 32 400 m2, avec perspective d’atteindre 38 000 m2. Elle devrait embaucher 170 à 200 personnes dont 40 % de femmes. L’entreprise formera son personnel.

 Qui fait quoi ?

• La Région des Pays de Loire a affirmé trois priorités : 1) l’économie, l’emploi et la formation – 2) les solidarités – 3) les mobilités et l’environnement. Mais elle laisse les territoires décider de leurs propres urgences.

Par ailleurs la Région a créé un Fonds régional d’études stratégiques (FRES). Doté de 2 millions d’euros sur une période de trois ans, le FRES aide les territoires à analyser leurs besoins et à élaborer des réponses.

• Les territoires de projets sont variables, d’une à plusieurs intercommunalités, parfois engagés dans un Schéma de cohérence territoriale (Scot  ). Avec le Nouveau contrat régional, la Région veut favoriser les contractualisations à l’échelle des Scot  , (ceux-ci deviendront obligatoires au 1er janvier 2017). « Le Scot   permet de bien réfléchir aux grandes questions des territoires : urbanisation, déplacements, logement, zone d’activités, environnement... Sans que le contrat soit forcément signé à cette échelle, il nous apparaît très utile que la réflexion soit menée sur ce périmètre » explique Jean–Pierre Le Scornet, vice-président de la Région des Pays de la Loire en charge de l’aménagement et des contrats de territoire.

• Les conseils de développement, assemblées consultatives, représentent la société civile (associations, chambres consulaires, citoyens volontaires) et sont associés à l’élaboration des projets des territoires.

C’est le cas dans le Pays de Châteaubriant  , en raison d’une volonté forte de la Région.... parce que, sans cela ...

Voir des documents très complets