Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Cantonales > Cantonales 2015 > Incursion en terre guémenéenne

Elections départementales

Incursion en terre guémenéenne

Gilles Philippot, Viviane Lopez

Ecrit le 18 février 2015

Les cantons changent : les ex-cantons de Nozay et Derval font maintenant partie du canton de Guémené-Penfao, il va falloir que La Mée augmente un peu son périmètre !

Jeudi 12 février, c’était rendez-vous dans la Salle du Nord à Guémené, avec les candidats Gilles Philippot, Viviane Lopez, Stéphanie Lemonier et Frédéric Thobie (absent pour grippe) pour une rencontre avec des chefs d’entreprise. « Nous avons fait un maillage du territoire » disent-ils, « et nous avons un réseau sur les trois cantons. Nous allons rencontrer les élus, les associations, les entre-prises » « pour écouter les préoccupations et préciser nos compétences ».

« En effet, il ne servirait à rien de dire que nous pouvons, d’un claquement de doigts, faire venir des entreprises et des clients. Nous ne pouvons pas être le moteur du développement économique, mais nous pouvons être des facilitateurs et c’est le rôle que nous avons joué ».

La dizaine de chefs d’entreprise présents ont parlé du dynamisme du territoire mais aussi des problèmes sociaux. Ils ont souhaité participer à tout projet qui permettrait de faire parler de Guémené de façon positive, que ce soit en matière de tourisme  , de richesse associative, de mobilité.

 Il y a quelque chose à inventer

« Il y a quelque chose à inventer en matière de mobilité et aussi d’accès au Haut-Débit pour que notre territoire soit attractif ». En matière d’emploi, c’est satisfaisant de voir démarrer une troisième tranche de zone d’activités. « Il faut penser à consolider les entreprises existantes et anticiper les besoins. Cela ne se fera que dans un dialogue commun que nous avons déjà établi » disent Gilles et Viviane, qui reviendront sur le canton le 4 mars (réservant le 6-7 mars pour le canton de Derval et le 11 mars pour le canton de Nozay).

Leur programme, affiné au fur et à mesure des connaissances du terrain, et des rencontres  , s’appuie sur celui de la Majorité Départementale que mène Philippe Grosvalet, « Loire-Atlantique à gauche »

 10 ans à gauche

Cela fait 10 ans que La Loire-Atlantique est à gauche, avec Patrick Mareschal d’abord puis Philippe Grosvalet. En dix ans, il s’est fait plein de choses et La Mée a rendu compte tous les mois des décisions concernant notre territoire. Le bilan peut être consulté ici 

Les grands chiffres ne veulent pas souvent dire grand-chose, mais les mots ont leur importance :

  • - les enfants d’abord
  • - un nouveau collège chaque année
  • - soutien au développement durable
  • - le sport partout en Loire-Atlantique
  • - solidarités (personnes âgées et/on handicapées, personnes éloignées de l’emploi), maison des adolescents, observatoire des violences faites aux femmes.
  • - émancipation des jeunes : contrat de soutien à l’Autonomie, fonds d’action jeunes.
  • - mobilités avec le réseau Lila (cars ordinaires) et Lila à la demande.
  • - le haut débit partout
  • - le logement social : neuf ou rénové
  • - l’accompagnement des personnes âgées
  • - des services publics de proximité soutenus (école, médiathèque  , piscine, cinéma, services divers décentralisés).

En 10 ans, les promesses faites ont été tenues, c’est donc un gage positif pour l’avenir.

 Les propositions

Le programme de la Droite sera annoncé le 27 février. Le programme de « La Loire-Atlantique à gauche » est déjà en ligne ici : http://urlz.fr/1z4b
Relevons :

  • - un ticket unique valable sur tous les modes de transports
  • - des lignes Lila Plage
  • - 200 aires de co-voiturage
  • - la création de comités d’habitants pour associer les citoyens à l’évaluation des politiques mises en œuvre.
  • - développement de la restauration bio et de proximité.
  • - 3000 logements par an, accessibles aux foyers à revenus modestes, et notamment dans les centres-bourgs pour les personnes âgées.
  • - un dispositif ’’voisins référents’’ pour maintenir le lien et les solidarités entre les habitants et lutter contre l’isolement. Un soutien aux associations.
  • - la simplification des dossiers de demandes d’aides et de subventions
  • - un Pass Culture
  • - Un Pacte pour l’emploi local.

« Nous avons été 4 ans sans augmenter les impôts locaux. Demain nous nous engageons à ne pas les augmenter pour les 6 prochaines années ».

Photo : Philippe Grosvalet, Stéphanie Lemonier
Gilles Philippot, Viviane Lopez
Frédéric Thobie, grippé, était absent

 Quand on interroge les citoyens, voici leurs priorités :

  • 1) Aider les entreprises à favoriser l’emploi local
  • 2) Soutenir la production d’énergie renouvelable (éolien, méthanisation, etc.)
  • 3) Préserver l’environnement (les espaces naturels sensibles, le littoral, les espaces agricoles, etc.)
  • 4) Mettre en place le très haut débit internet partout
  • 5) Développer la participation des citoyens (à l’élaboration et au contrôle des politiques publiques)

 Contacts :

Facebook : Viviane-Lopez-Gilles-Philippot-2015
Site internet
Courriel : dervalguemenenozay@gmail.com

Télécharger le document : Profession de foi de Gilles Philippot et Viviane Lopez , format pdf de 2.2 Méga octets

Sur le canton de Guémené, les candidats Gilles Philippot et Viviane Lopez invitent :
Le 4 mars Guémené 18 h salle Bellevue
Le 7 mars Derval 12 h salle Bon Accueil
Le 11 mars Nozay 18 h salle Jouvence

Pour le canton de Guémené, les candidats sont :
FN   : Gérard Pageaud et Géraldine Rose. 
Divers gauche : Viviane Lopez et Gilles Philippot. 
Divers droite : Yannick Bigaud et Anne-Sophie Douet. 
André Houssais et Armelle Le Hir, EELV, Front de Gauche et Nouvelle Donne