Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Politique économique, soutien à l’emploi > ADIC > Groupement d’employeurs - GECA

Groupement d’employeurs - GECA

Ecrit le 3 novembre 2005

 GECA : groupement d’employeurs

Confrontés à la difficulté de trouver des salariés à temps très partiels, les industriels de l’ADIC (Châteaubriant) ont rencontré, il y a un an, le groupement d’employeurs de la Mayenne « GENOME » qui emploie 38 salariés permanents répartis sur 58 entreprises. De même, dans la région de Marmande, au bout d’un an, un groupement d’employeurs a permis de pérenniser 30 emplois sur 21 entreprises adhérentes.

En mars 2005, l’ADIC a initié une étude d’opportunité pilotée par six structures : ABRF, Deltacab ; Trioplast, Baudot, RBL et ADIC. Et l’assemblée générale de l’ADIC, en mai 2005 a décidé de créer une association, qui portera le nom de GECA et dont la présidence est confiée à M. Dominique Jeannier de la société Baudot Audit Conseil.

L’association devrait fonctionner début 2006.
Dans l’immédiat les entreprises sont sollicitées
pour faire connaître très exactement leurs besoins.
Le groupement d’employeurs a pour but de construire des emplois à temps plein, à partir de « morceaux d’emploi ». Les salariés seront en CDI mais travailleront
Sur plusieurs
entreprises, en
« temps partagé » ou « compétences partagées ».
L’objectif est d’arriver à 15 salariés la première année

JPEG - 6.1 ko
Mme Le Bouler, M. Jean

Un groupement d’employeurs n’est pas une entreprise de travail temporaire. Il ne peut fournir des salariés qu’à ses adhérents. Ceux-ci sont dispensés des formalités administratives car les salariés sont sous la seule responsabilité du groupement. C’est la flexibilité pour l’entreprise, la stabilité pour le salarié, avec une convention collective unique.

Pour plus de renseignements : GECA - 02 40 28 18 33

voir : un groupement d’employeurs pour l’insertion


Ecrit le 3 mai 2006 :

Voir ci-dessus

 Geca : Le Groupement d’employeurs est lancé

Le GECA, groupement d’employeurs de la région castelbriantaise, est né officiellement le 27 avril 2006. « Nous avons toutes les autorisations nécessaires » a dit son Président Dominique Jeannier,

Pour Jean-Paul Pierrès, Président de l’ADIC (association des industriels), il s’agit d’une association de chefs d’entreprises, qui va proposer de vrais emplois, alliant à la fois la flexibilité et la pérennité, tout en répondant aux besoins des entreprises adhérentes. Cinq entreprises sont adhérentes pour le moment : RBL, Trioplast-sms, ABRFIndustries, Deltacab, Baudot Audit Conseil.

Il ne s’agit aucunement d’une agence d’intérim. Les entreprises qui feront appel au GECA au GECA s’engageront sur un nombre d’heures et sur une certaine durée (par exemple : deux jours par semaine sur une durée de trois mois).

Selon Françoise Forget, chargée de mission, le GECA, lui, embauchera les salariés (avec la perspective d’un CDI) et planifiera leur travail, les mettant à disposition de telle entreprise pendant deux jours/semaine, de telle autre prenant trois jours/semaine, etc. Les salarié auront un unique contrat de travail, avec le GECA, mais seront mis à disposition des entreprises adhérentes.

« L’objectif est de répondre aux besoins des entreprises, tout en sécurisant les salariés et même en augmentant leurs compétences ».

Agent de sécurité, cariste, accueil-secrétariat, agent de maintenance, ce sont les premiers emplois repérés. Deux salariés sont actuellement en cours d’embauche et le GECA espère embaucher en moyenne un salarié par mois d’ici juin 2007.

Mme Bihan-Poudec, directrice d’un groupement de ce type en Mayenne, a pu embaucher ainsi 40 salariés (35 000 heures par an) qui tournent sur 50 entreprises.

Le GECA permettra aux entreprises de couvrir une grande diversité de postes et de s’offrir des compétences qui leur manquent mais qui ne justifient pas d’un temps complet.

En même temps le GECA souhaite contribuer à la formation et au maintien sur place d’une main d’œuvre locale, qualifiée et polyvalente.

Divers partenaires financiers apportent leur soutien : les Communautés de Communes, l’ANPE, la Mission Locale, le Conseil Général et le Conseil Régional (celui-ci, par la voix de Françoise Gentil, apporte 15 000 €), le Crédit Mutuel, etc.
Contact : 02 40 28 18 33


Ecrit le 14 juin 2006

 GECA et Créavenir

« Pour démarrer, et payer les salariés, nous avons besoin de fonds de roulement, en attendant que les entreprises honorent leurs factures » explique Dominique Jeannier, Président du Groupement d’Employeurs du Castelbriantais (GECA).

« Le GECA est une association. Nous avions fait toutes les études préalables, avec l’aide de l’ADIC et de la Chambre de Commerce. Et je pensais que le démarrage irait plus vite » dit-il encore.

Le GECA a obtenu 40 000 € des fonds européens Leader +, 15 000 € du Conseil Régional, 7 500 € du Conseil Général et une avance de 12 000 € , à taux 0, de la part du Crédit Mutuel.

Ces 12 000 € sont attribués par Créavenir, qui est une fondation du Crédit Mutuel, alimentée par une partie des bénéfices de la banque, pour « accompagner tout projet tourné vers l’emploi, la jeunesse, le lien social, et tout projet économique, culturel ou sportif qui contribue au développement local » en partenariat avec les plateformes d’initiatives locales (comme Pays-de-Châteaubriant-Initiative  ) et les chambres consulaires.

« Ce prêt d’honneur du Crédit Mutuel est le bienvenu » dit D.Jeannier « car les subventions qui nous ont été annoncées ne nous sont pas encore parvenues »

JPEG - 1 octets
GECA1

Sur la photo :
– Albert Charon (Crédit Mutuel)
– Jacqueline Perronneau (Créavenir)
– Dominique Jeannier (GECA)

Le GECA, qui a l’agrément de la Direction du Travail (DDTEFP), espère créer une dizaine d’emplois au cours de l’année 2006. En priorité : un opérateur de maintenance, qui peut avoir un temps complet sur 3 entreprises. Puis, prochainement : secrétaire-comptable, cariste, qualité-sécurité, informatique.

Rappelons que les salariés du GECA seront embauchés en CDI par le groupement, celui-ci facturant leurs travaux aux entreprises utilisatrices.

Contacts : 02 40 28 18 33